(modifié le 12 mars 2013 à 23:38)

Vous aviez peut-être découvert le Sony Xperia Z lors de feedback sur la soirée de lancement organisée par Sony. Dans le cadre d’un prêt j’ai pu essayer ce smartphone haut de gamme quelques jours.

sony_xperia_z

Que penser de ce smartphone à quelques heures de l'annonce du Galaxy S4 ?

Nota : ce billet n’est pas sponsorisé, il émane d’un test personnel.

Un matériel qui tient la route

Le Xperia Z se nomme C6603, les noms chez Sony sont toujours assez déroutants mais c'est comme ça. Il dispose d'un écran 5 pouces, entre le Galaxy S3 et le Galaxy Note II.

s3_vs_xperiaZ

Passons brièvement en revue l'aspect matériel du smartphone, plutôt puissant puisqu'il embarque un CPU Quad-core 1.5 GHz :

  1. CPU Quad-core 1.5 GHz Krait
  2. GPU : Adreno 320
  3. Batterie de 2330 mAh (non détachable)
  4. Ecran TFT capacitif, 16M couleurs, Bravia Engine 2
  5. Résolution 1920x1080P (full HD)
  6. 2 GO de RAM
  7. APN de 13 MP
  8. Caméra frontale de 2 MP
  9. 16 Go de mémoire interne
  10. microsim
  11. BT 4 avec A2DP
  12. Tuner FM
  13. 146 grammes
  14. Das 0,55 W/Kg

La densité de l'écran de 440 ppi est époustouflante. Vous pouvez penser que c'est trop... ou qu'on ne fait pas la différence avec un écran comme celui du S3 (306 ppi), et bien si ! La finesse de détail sur les menus, la polices, les vidéos full HD... c'est vraiment magnifique. Si sur le S3 j'arrive à distinguer les pixels en m'approchant de l'écran, avec lui ce n'est pas le cas.

Sony a décidé d'équiper son smartphone d'un film de protection natif. C'est une bonne chose pour ceux qui veulent en ajouter un... mais les traces de doigts deviennent omniprésentes et on aurait préféré un écran bien traiter et sans film. En plus des traces de doigts le Xperia Z récolte très bien la poussière, heureusement qu'il est IP55/57 :

  • IP55 : protégé contre la poussière (la pénétration totale n’est pas évitée mais elle ne nuit pas au bon fonctionnement du smartphone)
  • IP57 : L'entrée d'eau en quantité nuisible ne sera pas possible quand la cellule de protection est provisoirement immergée dans un mètre d'eau sous des conditions de pression et de durée normales

Heureusement qu'il résiste à l'eau car avec autant de poussière et de traces il va falloir le laver un coup (sans savon bien-sûr) :

xperiaz_poussiere

Toutes les faces du Xperia Z sont en verre, je n'ai pas trouvé de drop test sur le web pour savoir si le smartphone était solide sur du goudron par exemple (et je n'ai pas le droit de martyriser celui qu'on me prête !). Sur une surface d'intérieur en tombant de sa hauteur, aucun souci à priori  :

Livré avec Android 4.1.2 et upgrade vers 4.2 envisagée.

A l'eau ?

Le Xperia Z résiste et à l'eau pendant 30 minutes à 1 mètre de profondeur. Je n'ai pas manqué de le plonger à de nombreuses reprises dans de l'eau douce :

ATTENTION : le Xperia sera endommagé si vous oubliez de fermer les différents capuchons de protections placés sur les ports casque, sim, microusb et microsd ! On trouve sur la tranche gauche un indicateur d'oxydation à côté du port microsd. Sans doute que si vous oubliez de fermer la trappe il va changer de couleur et la garantie annulée. Vous êtes prévenu... Il est capable de rester 30 minutes à 1 mètre de profondeur.

Ne le mettez pas dans une eau contenant des produits agressifs ou encore dans de l'eau de mer... s'il tombe dans vos WC après une soirée bien arrosée vous devriez le récupérer sans encombre, sauf si vous tirez la chasse avant !

L'eau sur l'écran a tendance à "appuyer" sur des zones tactiles, donc le téléphone peut lancer des menus avant d'être complètement immergé. Si vous avez les doigts trop humides ou qu'il y a trop d'eau sur l'écran le tactile ne réagira pas. Ne comptez pas utiliser le tactile sous l'eau ça ne fonctionne pas, et de toute façon je ne vois pas l'intérêt.

Logiciellement parlant

Sony garde son savoir-faire dans le domaine du multimédia avec une application Walkman, Albums et Films. Le pinch to zoom dans la galerie photo est pratique et bien pensé pour localiser rapidement une série de photo avant de les trier.

Je m'attarde sur les écouteurs intra auriculaires (MH-EX300AP) ... la qualité est excellente ! Bravo à Sony de relever le niveau car les autres fabricants négligent souvent ce point, je pense notamment à Samsung avec des intra qui tiennent très mal et dont la profondeur est à revoir. La forme des intra est assez spéciale, mais efficace sur les basses. La qualité sonore de sortie du Xperia est elle aussi meilleure que la concurrence, avec des réglages très fins et bien pensés. Bien dommage que les intra ne soient pas en vente en dehors du Xperia Z.

La liste des améliorations sonores sur le Xperia Z :

  • AudioClair+ : son plus clair
  • Son Surround (VPT)
  • Clear Phase : réglage automatique de l’écouteur interne
  • xLoud : augmentation du volume du haut-parleur

L'égaliser et lui aussi complet et efficace.

Le Xperia Z est aussi capable de réaliser des videos en 1080P à 30 images par seconde mais aussi de filmer en HDR, soulignons-le.

Du côté du design du clavier ça rappelle furieusement une autre marque à fruit connue. On a tout de même un Swype performant !

Du côté de l'interface de contact et de message, le design est soigné et appréciable.

L'APN 13MP est de bonne facture et surtout très rapide. Le mode rafale est vraiment impressionnant... sauf qu'il faut ensuite trier les photos. On aurait apprécié qu'une pré-sélection de la photo soit faite comme dans TouchWiz (S3, Note II). Les photos en faible luminosité sont plus que correctes pour un smartphone, sans toutefois égaler Nokia qui domine sur ce sujet avec son Lumia.

J'ai aimé :

  • le design robuste avec des angles peu arrondis qui facilite la tenue en main (contrairement au S3 qui a tendance à glisser)
  • la puissance
  • la compatibilité 4G avec les fréquences en france
  • Le NFC couplé à Beam qui permet le transfert de fichiers avec un S3 ou un Note II
  • La led de notification, très fine et classe (contrairement à celle du S3 trop grosse à mon goût)
  • Le gain de place grâce aux boutons non physiques (double tranchant car aussi un inconvénient)
  • la recherche possible dans les applications
  • autonomie correcte (2 jours avec une utilisation classique

J'ai moins aimé :

  • le logo "CE" énorme au dos de l'appareil... vraiment une grossière erreur
  • Il prends vraiment trop les traces de doigt... ce qui n'est pas le cas sur le S3 avec le traitement Gorilla Glass
  • L'écran TFT. Quand on a goûté à la profondeur des noir sur du Super Amoled c'est vraiment difficile de prendre plaisir sur du TFT. Pourtant les couleurs sont plus réalistes... mais les noirs sont plutôt gris.
  • La surcouche trop pauvre en matière de fonctionnalité rapide (la barre supérieure est quasi inutile car non paramétrable)
  • La prise de charge mal positionnée (mettez-là en bas comme sur le S3)
  • Le temps de charge obligatoire de plusieurs minutes quand la batterie est à plat avant de pouvoir le démarrer
  • Pas de bouton home physique donc on perd du temps quand les boutons disparaissent
  • L'emplacement du haut parleur recouvert par le doigt en format paysage
  • Le vibreur bruyant s'il vibre 1 seconde d'affilée (ne s'entends pas sur les vibration < 0.5 seconde)
  • Le smartphone chauffe pas mal si le CPU est très sollicité (autant que quand il charge)
  • La LED de notification qui passe en vert sans que la batterie soit chargée à 100%
  • le champ de l'APN est trop réduit, en comparatif au S3 notamment
  • chauffe beaucoup au niveau du logo NFC au dos si CPU/GPU sollicité

Conclusion

Le Xperia Z se classe parmi les smartphone haut de gamme du moment. On profite de l'expertise de Sony sur la partie multimédia ainsi que sur le capteur photo de très bonne facture. Le tout est fluide et réactif.

On regrettera principalement qu'une chose, son prix qui est actuellement de 650 euro sans abonnement. Espérons que Sony baisse rapidement ce tarif avec l'annonce du Galaxy S4 jeudi 14 Mars 2013.

Changer d'un S3 pour un Xperia Z, non aucun intérêt. En premier achat par contre, vous risquez d'être tenté !

Merci à Sony d'avoir confié ce test à Blogmotion

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter