(modifié le 20 avril 2014 à 15:03)

Je ne sais pas ce qu'il se passe en ce moment sur quelques blogs francophones, mais tout le monde parle d'influence, d'hypocrisie et de billets sponsorisés. Le plus étonnant, personne ne semble s'être concerté - à moins que je sois hors jeu dans ce complot ? Donc moi aussi, je met mon grain de sel.

Il est vrai que les marques misent de plus en plus sur les nouveaux moyens de communication pour diffuser leurs nouveautés et produits, avec les blogs en ligne de mire. Pourquoi ? Parce que je pense qu'un blog est souvent sincère et bénéficie d'une notoriété, parfois difficile à acquérir car il faut être très patient et ne pas faire (trop ?) de faux pas.

C'est parti pour le tour de piste chez les collègues blogueurs avec Ilonet qui s'attaque aux billets sponsorisés : c'est bien payé mais au final c'est une gros sentiment d'hypocrisie qui est véhiculé. D'après lui, bloguer sponsoriser peut toutefois même rimer avec liberté (et billets).

Moins d'un an après sa création, Keeg a publié deux billets sponso en une semaine avec la crainte de se faire lyncher. Un baptême du feu ? Il nous raconte tout ça, et je pense que la fréquence de publication des billets sponsorisés est un facteur déterminant pour votre notoriété si vous ne voulez pas foutre le feu à la baraque.

Dans la FredZone autant les billets que les vidéos sponsorisés sont descendus d'une balle mortelle. Pour Fred, seules les publicités permettent de tirer des revenus de façon loyale. Il a dit non aux billets sponso et ne traite que des sujets qui lui plaisent.

De même que chez Tribords ou l'on refuse catégoriquement les billets sponsorisés, par peur de briser son "capital sympathie". Un récit bref mais concentré, sans langue de bois.

Enfin, difficile de parler d'influence sans citer Gonzague qui après une première apparition en vidéo dénonçant des pratiques douteuses de certains blogueurs nous revient en forme dans une compilation de courtes interviews de blogueurs. Comme a son habitude il joue la carte de la sincérité et témoigne aux côtés de certains blogueurs qu'il dénonce. On découvre une vidéo avec de bonnes remarques, d'autres à la limite du kikoolol et au final on ne retient pas grand chose. Dommage car l'idée de départ était excellente et la présence de Loic le Meur me faisait dire que les intervenants seraient tous de qualité, râté :

J'aurai pu également parler du CaptainWeb qui mange à tous les rateliers en soirée, champagne et petit fours, mais lui il a une excuse puisque l'apéro c'est un peu son "fond de commerce" 😉

Et toi, tu parles mais... t'en penses quoi ?

Parler d'influence est souvent inadapté pour la simple et bonne raison que tout le monde n'en a pas la même définition, sinon celle d'un égo sur-dimensionné.

A l'heure ou j'écris ce billet Blogmotion n'est pas monétisé et ne génère aucun revenu. Parce que je n'ai pas envie de me casser la tête à basculer dans le monde très à la mode des auto-entrepreneurs (AE pour les intimes) car je n'y connais rien, ni d'encaisser des revenus alors que je dispose d'un job à temps plein.

Tous les tests de matériels que j'effectue sur le blog sont réalisés soit dans le cadre de prêts ou, plus rare, de don. Je parles des ces produits tout simplement parce que j'ai envie d'en parler et je démarche les marques qui m'intéressent et sont susceptibles de vous intéresser. A quoi bon bloguer pour sois-même ? Je me vois mal parler de séries TV diffusées sur C+ par exemple :)

C'est très prétentieux de dire "je reçois des dizaines de mails par jour des marques, de tests produits, d'invitations". Je me souviens de l'époque ou personne ne me contactait car le blog ne faisait pas assez de traffic, c'est moi qui démarchais pour obtenir ne serait-ce qu'un petit test, dans l'idée de m'en servir pour attirer d'autres marques. Aujourd'hui je reçois environ 2 à 5 invitations évènementielles ou demande de tests par semaine, c'est sans doute grâce à la page presse. Cette technique permet de recevoir un maximum d'offres et de faire le tri, plutôt que de ne rien recevoir... Il faut dire que sans enjeu financier je vois mal comment je pourrai être corrompu à ce niveau là vis à vis de mon lectorat.

Mais que certains blogueurs arrêtent de dire qu'ils sont débordés par ces démarchages alors qu'ils mettent leur numéro de portable dans leur signature mail. C'est du délire et de l'égo en puissance. Trier des mails avec Gmail est très facile et efficace avec les libellés.

A l'inverse et pour conclure, il y a aussi ceux qui vous expliquent comment débuter avec les liens sponsorisés. Avec tout ça, débrouillez-vous et bloguez comme bon vous semble. Si vous partez en vrille, votre lectorat constituera en la seule et unique alerte. Ne la négligez pas.

Un dernier mot : ne confondez pas les billets publi-rédactionnels (une agence vous fournit un billet complet, copier/coller/publier) et les billets sponsorisés (rédigés par vous même avec plus ou moins d'obligations de mots clés, liens, mots, etc.).

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter