(modifié le 23 novembre 2009 à 14:43)

chromium-osDestiné aux ultra-portables uniquement, Chromium OS (alias Google Chrome OS) s'annonce comme un système d'exploitation inscrit dans le cloud computing, ou "l'informatique dans les nuages" pour les anglophobes.

Le nouveau système d'exploitation de Google mise sur la rapidité et légèreté, la sécurité et la simplicité. Toutes les qualités requises d'un bon produit Google :

Tout comme le système d'exploitation d'Apple (Mac OS), la force de Chromium OS réside dans l'optimisation entre le matériel et le système utilisé. Tous les ultra-portables ne seront pas pris en charge, seules les machines conçues pour Chromium seront compatibles avec.

Le système démarre en ... 3 secondes, du jamais vu.

Quelques explications avec Martin Bligh, ingénieur logiciel (voir à 2min41) :

En réalité, le système d'exploitation n'est pas complet. Il est principalement composé du navigateur Google Chrome. C'est celui-ci qui se chargera d'ouvrir les fichiers directement dans un service en ligne tel que Google Documents par exemple. Finis les programmes, DLL et services qui se chargent au démarrage, seul l'essentiel pour faire fonctionner Google Chrome s'exécute.

Cette absence de complexité permettra :

  • de vendre des ultra-portables à prix imbattable (peu de puissance requise)
  • une stabilité accrue du système (aucun conflit entre les applications)

Il y a quelques années, lorsque je parlais du cloud computing en expliquant que les machines ne seraient que de simples terminaux (comme les caisses des supermaché), on me prennais pour un fou. Mais l'heure du cloud est arrivée, fini les machines surpuissantes. Toute la puissance réside dans les machines serveurs du fournisseur du géant américain.

Le principal inconvénient, et pas des moindre, une connexion internet est nécessaire pour utiliser ces nouveaux systèmes du cloud computing...

[nice_link]Site officiel de Chromium OS[/nice_link]

Source

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter