(modifié le 13 août 2013 à 14:36)

J'ai toujours pensé que héberger plusieurs sites web sur un même serveur web ne devait se faire qu'à une seule condition : la stabilité et la sécurité doivent être au rendez-vous.

Pour faire suite au billet écrit par Thierry il y a de ça quelques jours, voilà que Fuzz s'emballe depuis plus de deux jours... Surcharge du serveur qui est à bout ? panne matérielle ? piratage ? nous n'en savons rien mais depuis aujourd'hui le citron est un peu trop acide :

Et Fuzz tente de communiquer via des alert Apache :

On en déduit facilement que Presse-Citron est hébergé sur le même serveur dans /home/web/presse-citron.net. Cela nous nous intéresse pas vraiment mais ce genre d'information peut s'avérer utile pour les personnes mal intentionnées. Il est donc important sur les serveurs en production de ne pas afficher les Warning Apache. En cas de débug, il vaut mieux couper le serveur aux visiteurs (via .htaccess par exemple) pour activer les Warning et réparer le pépin.

Un nslookup nous montre bien que les deux sites sont hébergés sur le même serveur :

Un accès direct sur l'ip nous donne une note humoristique :

Il n'est pas forcément utile d'avoir un serveur par site, mais il vaut mieux dans ce cas précis les cloisonner au maximum pour éviter qu'une faille sur des sites hébergés n'en compromettent un autre.

Il aura d'ailleurs suffit que l'idée me prenne d'écrire un billet sur ce pépin pour que Presse-Citron reparte, mais Fuzz reste lui en caraf'. Un blogueur n'a pas forcément les connaissances d'un admin réseau dont c'est le métier... Eric si tu passes par là un commentaire suffira pour demander de l'aide (qui a dit prétentieux ?).

Une chose est sûre, une panne de ce type est source de perte de visiteurs, et donc de monnétisation.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter