J'avais entendu parler de ce projet de gaming dans le cloud, avec des vidéos un peu trop alléchantes... et tout de suite je me suis posé des questions techniques. Car la latence d'un réseau ne se compresse pas.

La chaine nowtech a réalisé une interview très complète sur le mode de fonctionnement du Shadow. Je comprends un peu mieux le fonctionnement du produit et la genèse de la startup, même si j'aimerai en savoir plus sur le système d'interception du flux vidéo par la carte graphique. Cela ne m'étonne guère car les GTX GeForce 10 series sont de vraies monstres de puissance, pour avoir ré-encodé des contenus vidéos avec ça dépote !

Voici l'interview :

Alors oui il faut de la fibre, c'est indéniable, et pas du câble dégueulasse en FTTLA en coaxial, de le vraie fibre. Par contre en entreprise cela peut être une très belle solution pour les postes desktop et un concurrent pour des technos comme VMware HorizonView.

La seule question que je me pose est de savoir derrière quelle tronche peuvent bien avoir les serveurs. Car l'automatisation de tout ça nécessite forcément un certain niveau de mutualisation des ressources... Je suis très sceptique sur les utilisations abusives, car après tout c'est vrai qu'utiliser un shadow comme serveur web, seedbox et j'en passe, ça va forcément intéresser quelques personnes. Car ce sera totalement hors scope d'hadopi pour les torrents par exemple.

Merci nowtech car les vidéos sont vraiment super bien produites et je vous invite à vous abonner à cette chaine. Et n'oubliez pas comme le dirait Tristan Nitot que le cloud c'est l'ordinateur de quelqu'un d'autre 🙂

bonus : une autre vidéo avec pleins de questions

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter