(modifié le 20 octobre 2013 à 16:28)

Vous l'avez peut-être remarqué, il y une dizaine de jours le blog a changé d'hébergeur. Retour sur l'historique de l'hébergement du blog.

L'histoire

Au début le blog était hébergé chez Espace-Gratuit puis sur EG-Hosting, un hébergeur associatif (loi 1901) dont j'étais co-fondateur (nous étions deux). Nous voulions offrir à quiconque voulait se lancer sur le web la possibilité de monter son site, gratuitement (cf. RHIEN).

A la base nous avions un serveur hébergé "at home" sur une simple connexion Club Internet, avec un débit limité à 1mo en upload. Ensuite nous avons loué un serveur dédié chez OVH pour bénéficier d'un meilleur débit. Petit à petit nous avons eu de plus en plus de serveurs pour accueillir de plus en plus de monde... jusqu'à ce que nous arrêtions les offres gratuites en optant pour un modèle économique viable 100% payant.

Par manque de temps je me suis petit à petit détaché de EG-Hosting, qui fonctionnait à plein régime grâce aux offres payantes. Économiquement l'association n'avait pas de souci de trésorerie et l'infrastructure était excellente (après de nombreuses optimisations par la team EG).

EG-Hosting a ensuite croisé la route de Web4All, un autre hébergeur associatif dont les valeurs étaient similaires. Après avoir récupéré de nombreux hébergeurs associatifs c'est au tour de EG-Hosting de se faire happer par un autre. La fusion est annoncée avec la charge de travail que cela implique pour les deux équipes.

Une migration en douceur

Pour avoir réaliser plusieurs migrations je dois dire que l'aspect technique n'est pas une mince affaire et qu'il faut penser à tout. Et là je tire mon chapeau à l'équipe technique qui a su migrer : données, base de données, zone DNS, emails ainsi que tous les identifiants et mot de passe attachés sans aucune intervention de ma part.

EG-Hosting utilisait le panel libre DTC alors que Web4all a récemment développé son propre panel de gestion. Autant dire que la migration n'était pas simple. Et pourtant j'ai pu retrouver l'équivalent de ce que j'avais chez EG-Hosting, domaines et sous domaines inclus. J'ai seulement eu à modifier mes serveurs NS afin de les faire pointer sur l'infrastructure de Web4all (d'où l'indispo du blog pendant quelques heures/jours due à la propagation DNS).

L'infrastructure

L'infra de Web4all est robuste et techniquement bien pensée. En effet, les choses ont été remises à plat il y quelques temps pour offrir un service de qualité. On retrouve plusieurs grappes de serveurs avec un système de répartition de charge (Haproxy).

Je n'ai constaté aucun ralentissement pour l'instant et c'est même plutôt performant. D'autant que j'ai cru comprendre que l'infrastructure va encore s'améliorer prochainement grâce à la virtualisation. Bref que du bon !

Du côté des mails c'est Zimbra qui a été choisi. Vous le connaissez peut-être déjà si vous êtes Freenaute car Free propose une version bridée à ses abonnés. C'est un peu l'équivalent de Microsoft Exchange dans le monde du libre.

Le manager de W4A est très agréable et surtout fonctionnel ! On retrouve l'esprit que l'on peut connaître dans le manager de chez OVH. Tout est bien pensé, instantané et semble maitrisé par l'équipe de W4A.

Un support réactif

J'ai rencontré quelques soucis avec un de mes plugins WordPress (WP-Super-Cache pour ne pas le citer), j'ai donc ouvert un incident dans le gestionnaire de ticket. Malgré le fait que l'association ne soit composée que de bénévoles le temps de réactivité est excellent. Il est bien meilleur que ce que j'ai connu chez des hébergeurs Pro de type OVH ou autre. J'ai eu réponse à mes questions en moins d'une heure à chaque fois.

Outre le système de ticketing, le forum permet de trouver réponse à vos questions (FAQ, adresses, etc.). Une page de travaux permet de suivre l'avancement d'une panne ou d'autres opérations de tout type. Dans l'ensemble ces outils permettent une bonne communication avec les hébergés, et je pense que c'est important.

Conclusion

Je vous avais déjà parlé de W4A lors d'un concours pour l'anniversaire du blog, vous aviez peut-être pu le découvrir à cette occasion. Du côté des tarifs cela reste accessible, même si ce sera un peu plus cher qu'une offre mutualisée industrielle de type OVH la qualité de service n'est pas la même (pas mal de monde se plaint des offres mutu ovh...).

Si vous débutez un site web, si vous avez une PME ou même une association et un petit budget je pense que Web4All est une bonne solution. D'autant plus si vous adhérez à l'esprit associatif. Web4All reste pour l'instant une entreprise à taille humaine, cela suffit parfois pour faire la différence avec la concurrence.

Illustration

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter