Blog Informatique

Bien choisir votre pare-feu Windows

Système   6 réactions »
A ce point ?PassableIntéressantYeahExcellent! (Votez !)
Loading...

Il ne faut pas négliger le choix de son pare-feu (firewall) personnel, élément déterminant de la sécurité et du bon fonctionnement d'un PC. Ce billet fait suite à un de mes tweet (pour me suivre sur twitter : @xhark).

» Lire la suite

Un trou noir dans la sécurité nucléaire

Internet   3 réactions »
A ce point ?PassableIntéressantYeahExcellent! (Votez !)
Loading...

Un groupe de pirates grec appelé GST (Greek Security Team), s'est introduit dans le serveur héberegant le site Internet du CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire).

Associer les mots "pirates" et "nucléaire" donne plutôt la chair de poule, vous ne trouvez pas ?

Mercredi matin, le site vantant le célèbre accélérateur de particule franco-suisse (cmsmon.cern.ch) a eu de la visite ! Les hackers n'ont rien endommagé, mais ont tout de même laissé une trace de leur passage, en modifiant une page du site traitant d'une expérience scientifique qui ambitionne de recréer les premiers instants de l'univers.

La page, qui est signée The Greek Security Team, se moque de la sécurité informatique du site, qualifiant ses concepteurs d'"écoliers", selon les quotidiens.

Les hackers ont tout de même précisé qu'il n'était pas dans leur intention de perturber l'événement. James Gillies (un porte-parole du CERN), a déclaré aux quotidiens "ne pas savoir" qui étaient les hackers. "Mais il semble qu'ils n'aient provoqué aucun dégât. Il semble qu'il s'agissait de personnes qui voulaient démontrer que le CERN pouvait être piraté", a-t-il ajouté.

La fin de l'histoire ? Le site a été réouvert mais uniquement aux utilisateurs du CERN (interdit au public, un peu comme un extranet...).

Personne ne sait si les hackers auraient pu aller plus loin s'ils le voulaient, car tout laisse à penser qu'ils étaient des White Hat, et non des méchants Black Hat 🙂