C'est le boitier Inateck FE-2010 que je vous présente aujourd'hui, il permet de connecter des disques dur au format SATA 2/3 en USB 3.0.

Que ce soit un disque dur mécanique à plateau ou bien un SSD, tant qu'ils sont au format 2,5".

Specs

Le boitier FE-2010 est très léger, ça surprend. Rien d'étonnant puisqu'il est composé de plastique ABS noir mat.

Aucun outil n'est nécessaire pour insérer un disque, il faut faire glisser le cache vert l'extérieur. Insérer ensuite le disque dans la fiche SATA, refermer et c'est terminé. C'est très pratique et très rapide, et ça tombe bien car je cherchais un boitier dans lequel je peux connecter rapidement un disque qui traîne.

Vous pouvez insérer un disque d'une épaisseur de 7 mm jusqu'à 9,5 mm.

D'un côté nous avons une fiche USB3 et de l'autre une fiche micro-B USB3. Ce type de fiche est fragile, à manipuler avec précaution. La longueur du câble est de 30 cm, un peu court à mon goût même si cela s'avère parfois pratique d'avoir un câble court, il est relativement rigide ce qui oblige à tourner le boitier.

Spécifications :

  • bouton ON / OFF
  • UASP
  • chipset JSM578
  • compatible SATA I, II, III
  • auto alimenté
  • format 2,5" uniquement
  • Rétrocompatible avec USB 2.0 /1.1
  • mousse livrée pour caler le disque si besoin

Benchmark

La bonne nouvelle c'est le support SATA III. Nous allons pouvoir exploiter pleinement un port USB 3 au maximum de son débit, pour peu que vous y connectez un disque SSD. Le maximum en pratique est de 550 à 600 mo/sec. Inateck met en avant le chipset JSM578 qui supporte le protocole UASP, mais voyons voir ce que nous obtenons en pratique.

Benchmark avec CrystalDiskMark 5.2.1 x64 avec un SSD Crucial MX200 250G (UASP activé) :

Et j'avoue avoir été surpris, je ne m'attendais pas à une valeur si élevée. Ce boitier déboîte! Il exploite effectivement le maximum que peut nous propose un port USB3.

J'ai apprécié le bouton ON/OFF intégré, il permet de garder le boitier connecté sans qu'il soit en fonctionnement. Une LED témoigne également de l'activité du disque, c'est un détail mais c'est pour moi un critère d'importance.

S'il est facile d'insérer un disque dans le boitier je ne peux pas en dire autant pour le retirer. Il faut faire très attention car en l'absence de vis le disque est maintenu par le plastique et il ne faut pas soulever le disque car vous risqueriez de briser la prise SATA, retirez-le à plat.

Conclusion

Les performances de ce boitier sont au rendez-vous, il sera parfait dans les outils du technicien / sysadmin. Mais aussi à la maison si vous avez un vieux pc portable vous pourrez l'extraire pour lui redonner une seconde vie.

Compact, léger et auto-alimenté vous pourrez l'emmener avec vous partout, l'utiliser pour vos backups, etc. Le support de TRIM natif évitera d'user prématurément un disque SSD.

Cet boitier est vendu 10,99 € sur Amazon et vous aurez -10% avec le code : LNNO9TH8 (jusqu'au 30/07/2017).

astuce : ajoutez un livre à 1€ pour bénéficier de la livraison à 1 ct

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter