Dans le cadre d'un prêt j'ai pu essayé le NTV550 couplé à l'adaptateur sans fil WNCE2001

Nota : ce billet n’est pas sponsorisé, il émane d’un test personnel.

NeoTV 550 : une passerelle universelle

La culture tend à se dématérialiser des supports optiques de type CD, DVD et Blu-Ray pour attérir sur disques durs et support flash en tous genres. On se retrouve avec des fichiers avi, mkv et autres formats à lire sur son ordinateur personnel. En effet, le DLNA reste aujourd'hui impuissant face à la horde de codecs et aux flux HD et full HD.

Les 4 rôles du NeoTV550 sont : la lecture de films, de musiques, de photos et de contenus web (webradios, YouTube, etc.).

Au lieu de devoir connecter son PC à sa TV, faut-il encore qu'il soit puissant pour décoder les flux, le NeoTV assure parfaitement cette fonction de passerelle multimédia full HD. Au niveau connectique on trouve une sortie HDMI (1080P), composante, S/PDIF (toslink) et une sortie RCA via un jack.

Du côté des entrées on trouve 2 ports USB 2.0 (avant/arrière), un port pour carte SD et un port eSata pour profiter d'un maximum de débit avec un disque dur. Un port ethernet (100mbps) permet de connecter le boitier sur votre réseau afin d'accéder à votre NAS sur lequel vous stocker le contenu multimédia, un Synology DS211J pour ma part.

Découverte du produit

Avant tout, il vaut mieux mettre à jour le firmware du boitier car de fâcheux bugs ont déjà été résolus par Netgear. Ce qui frappe en premier lieu c'est la taille du boitier, plutôt petit et de taille similaire à n'importe quel routeur Netgear, mais également le bruit. Le boitier est fanless (sans ventilateur), aucun dB à l'oreille, le pure silence. C'est loin d'être un détail car quand le boitier recouvre le son de la TV à faible volume c'est simplement horripilant.

A la mise en route un assistant permet de configurer le boitier et d'ajouter des sources de médias. Le NTV supporte les partages SMB/CIFS (Windows), NFS et DLNA (uPnP). Je vous conseille d'utiliser NFS puisque c'est de loin le mode le plus performant en terme de temps d'accès et de débit. Le DLNA est bien trop lent et le partage Samba implique de configurer des utilisateurs avec mot de passe. Dans mon cas mon NAS proposant le NFS c'est le plus simple, j'autorise l'IP du NTV550 comme accès et c'est réglé.

Le NeoTV indexe en tâche de fond tous les fichiers multimédia en utilisant toutes les informations à sa disposition, à intervalles réguliers et programmables. Personnellement je préfère naviguer directement par dossier même si le NeoTV classe tout. La recherche avec la télécommande est plutôt pratique, façon SMS avec les touches numériques.

Rien ne résiste au NeoTV550 (ou presque), il avale les fichiers ISO que ce soit du DVD ou du Blu-Ray, interprète même les menus sans problème.

Formats Audio supportés :

Dolby® Digital (AC3), Dolby® Digital Plus,TrueHD, DTS 2.0+, DTS HD, DTS HD MA, (passthru), MP3 jusqu’à 320 Kbps ou taux variable (VBR), WMA8 et WMA9 jusqu’à 192 Kbps ou taux variable (VBR), WMAPro, AAC, FLAC (5.1 en 192 Khz), PCM LPCM/WAV (5.1 en 192 Khz), Internet radio (streaming MP3), MKA

Formats Vidéos supportés :

AVI, Xvid, MOV, MP4, MPEG2, PS, MPEG2-TS, DVD ISO/VOB/IFO, MKV, ASF, AVCHD, DivX, WMV9, M4A, M2TS, MTS, MP1, MP2, MPG, DVR-MS

Performances

Le processeur Sigma 8642 est très performant, il est possible de restituer en direct par le HDMI le DTS Master Audio et le Dolby Digital True HD jusqu’en 7.1. Si comme moi vous passez par un ampli vous pourrez laisser le soin à l'ampli de décoder le son (passthrough). Dans le cas contraire le NeoTV décode le flux en PCM partiellement décodé qui enverra du Dolby Digital ou du DTS standard.

Que ce soit via USB ou par le réseau filaire le full-HD passe sans problème (à condition que le débit soit suffisant entre le NeoTV et la source). Tous les formats classiques sont bien sûr supportés (DivX, Xvid, MP4 et WMV) mais aussi tous les flux HD comme le H.264 ou le VC1. Le MKV ne lui pose pas non plus de problème (bandes son multiples et sous-titres sont également supportés).

Le NeoTV est capable de restituer tel quel les DVD et les Blu-ray, copiés, ripés ou en ISO. Inutile de cherche le bon fichier .vob, une simple pression sur la touche Play de la télécommande et le NeoTV fait le reste. Même le BD-Live est supporté grâce à une carte SD à insérer dans le lecteur qui fait office de mémoire ainsi que de mémoire tampon de manière générale.

Il est également possible de connecter un lecteur Blu-ray externe via la prise USB sur le NeoTV pour le transformer en platine de salon (voir chez LG par exemple).

A améliorer :

  1. Ajout de la prise en charge HDMI CEC
  2. Ajout de la prise en charge de OGG Vorbis
  3. Moins de bugs dans l'interface (bugs de traduction / frappe principalement)
  4. Touches de la télécommande utilisées de façon illogiques (la fonction change tout le temps du logo de la touche)
  5. Un cable HDMI serait le bienvenue dans la boite, en plus du câble réseau
  6. Bug de synchro HDMI avec mon ampli et ma TV si j'allume le NeoTV avant (il faut appuyer sur la touche en haut à droite pour forcer le mode vidéo auto)

Il y a des astuces qui sont plutôt bien cachées comme la possibilité de resynchroniser le son sur la vidéo (appuyer deux fois sur la touche Audio), ou encore l'affichage de périphériques DLNA via la touche Aspect.

Avec l'adpateur sans fil WNCE2001

L'adaptateur Ethernet vers Wireless permet de connecter n'importe quel périphérique filaire (RJ45) sur un réseau sans-fil, de façon transparente (console de jeu, TV, caméra IP, etc.).

Carctéristiques :

  • Technologie sans fil 802.11n, débit 300Mbps théorique (2.4 GHz)
  • Reliez n'importe quel appareil multimédia compatible Ethernet à votre réseau Internet sans fil : Xbox 360®, PS3™, lecteur Blu-ray, TV Internet, etc.
  • Alimentable  via USB : ne perdez pas de prise de courant et limitez les fils
  • Compact, cet adaptateur vous fera gagner de la place autour de votre TVHD
  • Avec le système Push 'N' Connect, la connexion au réseau est sécurisée et simple : une seule pression sur un bouton suffit (si votre point d'accès sans fil supporte cette norme).

Dans mon cas c'est sur le NeoTV 550 que j'ai connecté l'adaptateur. J'ai eu quelques désagréables surprises, même si dans l'ensemble il fonctionnait bien : perte de connexion à quelques cm de mon routeur sans fil, démarrage du module filaire hasardeux. J'ai ensuite fait des tests avec un pc pour voir le débit et je n'ai jamais dépassé le 5.5 mo/sec. Difficile donc dans ces conditions d'égaler une connexion ethernet. Seule une solution CPL semble adaptée pour du sans fil.

De plus j'aurai tendance à remplacer cet équipement par un répéteur universel offrant un switch 4 ports.

Conclusion

Le NeoTV 550 est une excellente plateforme multimédia. Pour moins de 150 euros c'est un bon investissement si l'on compare son prix aux populaires PopCorn. Suite au prêt j'ai craqué et je m'en suis acheté un, j'en avais marre de bidouiller à chaque fois pour regarder un film. Maintenant c'est simple comme bonjour.

Je crains tout de même que que le NeoTV soit trop vite abandonné, comme le EVA 9150... Netgear étant de moins en moins réactif sur la sortie de firmware et les utilisateurs font connaître leur mécontentement. Un produit encore un peu jeune, en espérant que Netgear le fasse évoluer pour le perfectionner. Pour vous faire une idée de l'interface vous pouvez consulter le mode d'emploi.

A noter également l'existence du NeoTV 350, un peu moins cher avec en contreparties moins de fonctionnalités et de supports de formats.

Merci à Netgear d'avoir confié ce test à Blogmotion.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter