Vous ne l'avez peut-être pas remarqué mais Acronis a changé de logo et en a profité pour sortir quelques nouveautés.

ati-add_2015

Au programme une nouvelle version d'Acronis True Image 2015 mais aussi Disk Director v12.

Si vous pensez que la sauvegarde n'est pas pour vous, savez-vous que :

  • toutes les 22 minutes un disque dur externe s'arrête de fonctionner
  • dans les 5 ans à venir la moitié des disques dur fonctionnant aujourd'hui ne fonctionneront plus
  • un ordinateur portable est volé toutes les 53 secondes
  • 31% des utilisateurs ont déjà perdu leurs fichiers

ATI pour les intimes

Acronis True Image est un produit que j'utilise à titre personnel depuis des années, j'ai découvert le produit quand je cherchais une alternative à Norton Ghost, oui ça date. Nous étions à l'époque de transition de Windows 2000 à Windows XP.

Depuis je n'ai jamais cessé d'utiliser ce logiciel, et ce pour plusieurs raisons :

  • prix abordable
  • moteur de génération d'image ultra performant
  • support de nombreux périphériques (pilotes, raid)
  • format bootable disponible

Si vous connaissez le principe d'image qui consiste à faire une photo du disque dans un fichier au format TIB, vous savez qu'il fallait auparavant créer une image pour chaque modèle de PC. En effet, chaque modèle de pc dispose de ses propres pilotes, de son chipset, de sa génération de CPU, etc. C'était donc fastidieux, mais ça c'était avant !

acronis_2015

Avec Universal Restore, maintenant intégré sans supplément dans la version classique d'Acronis TI 2015, il est possible de redescendre une image sur un matériel différent. Au moment de la descente de l'image Acronis supprime les pilotes de l'ancienne configuration qui pourrait faire planter le processus de boot, puis installe ceux que vous avez précisé. Sinon vous le ferez ultérieurement. Acronis réalise une sorte d'abstraction de la couche matérielle, et c'est juste le top.

Acronis permet de faire des backup de fichier ou une image complète de votre système. Soit vous l'installez sous Windows pour que ces tâches se fassent automatiquement, soit vous pouvez le faire via un ISO/clé bootable. Niveau performance ça dépote clairement, je vous conseille d'opter pour la compression maximum si vous avez un processeur récent comme un Intel i5 ou i7. Je ne sais pas comment ça fonctionne techniquement mais avec Acronis restaurer un système prends 3 à 5 minutes en général pour mon cas sur du Windows 7.

Acronis peut très bien stocker vos fichiers tib ailleurs que sur votre machine, il supporte :

  • disque dur interne/externe
  • SSD
  • lecteur flash usb
  • acronis cloud
  • serveur de fichier NAS/NDAS
  • partage SMB
  • partage NFS
  • serveur FTP
  • DVD / blu-ray
  • carte mémoire

J'ai un NAS Synology sur lequel je stock toutes mes images et c'est bien pratique d'avoir le réseau car on a pas toujours une partition D:\ de disponible sur un pc portable. Plutôt que de mettre un disque USB je préfère utiliser mon LAN pour profiter du débit gigabit (100 mo/sec).

ati_backup

Bonne nouvelle, les bugs sur les backups en mode incrémental ont été corrigé, auparavant quand on avait quelques dizaines de fichiers tib c'était extrèmement lent pour parcourir les fichiers se trouvant à l'intérieur. Bien sûr c'est rétrocompatible avec les versions précédentes pour restaurer un .tib.

J'ai souvent utilisé Acronis pour récupérer des données sur un disque défectueux, il m'a permi par exemple de parcourir une arborescence alors que Windows ou Linux n'y arrivait pas. Vous savez ce genre de disques défectueux qui continuent de fonctionner mais de façon ultra lente ?

Avec la licence Acronis Illimitée vous bénéficiez d'un an d'Acronis Cloud, un stockage illimité si vous n'avez pas envie de les stocker localement. Je ne suis pas fan du cloud en général mais j'avoue qu'une image d'un système faite juste après l'installation des drivers et la configuration contient peu ou pas de données personnelles. A vous de voir donc, vous pouvez aussi chiffrer nativement vos fichiers tib avec Acronis.

True Image existe en version PC et en version Mac à tarif identique, 49,95 euros, et la version PC/Mac Unlimited 99,95 (voir la différence). L'interface a été revue entièrement pour la version desktop, on retrouve l'esprit metro et un flat design pour les icones.

ADD : le retour

Cela faisait bien longtemps qu'une nouvelle version n'était pas sortie, à tel point que je pensais qu'Acronis avait abandonné le produit. Acronis Disk Director Suite Home v11 sortait en 2010 et la dernière version (Update 2) datait de 2011. Autant dire que depuis les disques SSD se sont bien implantés et les systèmes d'exploitation ont évolués.

add-12-logo

Là encore j'avais découvert le produit quand le défunt Partition Magic disparaissait avec son époque. C'est un peu différent car il existe de très bon outils de partitionnement dans le monde du libre, on pense par exemple à Gparted qui fait très bien son boulot.

Voilà donc une nouvelle mouture, la version 12, qui prends en charge tous les derniers systèmes d'exploitation du marché. Comme True Image, ADD perd le suffixe "Home".

Rappelons rapidement les posssibilités offertes par ce logiciel :

  • création de volume de base et dynamiques
  • clonage de disque en l'état, proportionnel ou manuellement
  • ajout, suppression ou annulation de volumes en miroir (si l'os le supporte)
  • copie ou déplacement d'un volume d'un certain type en volume d'un autre type
  • conversion de volumes principal vers volume logique et inversement
  • conversion de disque de base en disque dynamique et inversement
  • conversion de disque GPT vers MBR et inversement (pratique sur les gros volumes quand on utilise un VD raid)
  • importation de disques dynamiques étrangers provenant d'une autre machine
  • passer un disque hors ligne (ou en ligne) pour empêcher son utilisation involontaire
  • opérations de gestion de disques et volumes (création, fractionnement, déplacement, suppression, taille cluster, etc)

add-12

Côté nouveautés :

  • support de l'UEFI
  • support des derniers OS Microsoft, de XP à 8.1
  • support WinPE 4.0 et WinPE 5.0 (proposé en supplément du boot Linux classique)

Disk Director 12 support le système de fichiers suivants : FAT16 et FAT32, NTFS, Ext2 et EXT3, Reiser3, Linux SWAP. En revanche l'ext4 est étonnant pas supporté. Personnellement pour tout ce qui est partitionnement Windows j'utilise Disk Director et pour Linux GParted la plupart du temps qui fait très bien le boulot, il s'en sort un peu moins bien avec les opérations complexes sur du NTFS que Disk Director.

J'ai pu testé Disk Director sur un environnement serveur équipé de carte RAID et Disk Director voyait tous les volumes correctement, un bon point au niveau des pilotes intégrés.

Comme d'habitude on dispose d'un manuel en français pour chaque produit, très complet et qui techniquement tient la route : questions réponses, tutoriel, mises en gardes, glossaire et définitions. 86 pages PDF pour Disk Director et 167 pages pour True Image.

Finalement le changement le plus difficile à encaisser c'est probablement le changement du logo Acronis. Le reste sera intuitif si vous utilisiez les versions précédentes. Pour vérifier la santé de vos disques n'oubliez pas Acronis Drive Monitor, il est gratuit.

N'hésitez pas à essayer les produits, tous deux disponible en version d'évaluation.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter