C'est le lecteur @Alinos38 qui m'a recommandé cette série il y a plusieurs mois, et aussi surprenant que ce soit je n'en avais jamais entendu parlé.

silicon-valley

Depuis j'ai dévoré les 3 saisons disponibles.

Silicon Valley est une série composée de 10 épisodes de 28 minutes par saison. C'est un format parfait, un poil plus long que les épisodes de Big Bang Theory. D'ailleurs on trouve des similitudes entres ces 2 séries, une bande de potes avec des personnalités très différentes.

Premier bon point le générique est très court :

Les 4 personnages sont programmeurs à notre époque et cherchent à percer dans la silicon valley en californie. Richard Hendricks va créer un algorithme de compression novateur dont les applications multiples vont intéresser des milliardaires. Streaming vidéo, vidéoconférence, stockage, etc. On parle ici d'un algo de compression sans perte, comme zip, rar, 7z... Leur startup s'appelle Pied Piper et ils seront très rapidement 5 dans la boite.

Richard devra vite choisir entre vendre sa découverte au géant Hooli (qui ressemble étrangement à Google), ou bien convaincre un investisseur de prendre des parts. La série est réaliste et on parle d'entreprises qui existent IRL. On découvre un épisode au techrunch disrupt qui parle du score de weissman, une formule inventée pour la série qui est devenue réalité depuis. Cette formule donne un rapport entre taux de compression et vitesse de traitement.

tc-disrupt

En attaquant la compression par le milieu Richard obtient des résultats impressionnants dans la série... mais l'idée n'est pas si farfelue que ça puisque les gars de chez dropbox s'en sont inspirés pour pondre Lepton. C'est un algo de compression 22% plus performant pour stocker les images stockées sur leurs serveurs !

Certaines répliques et personnages sont bien barrés comme l'intrépide Erlich Bachman et son ancienne société Aviato, il n'hésite pas à dire ce qu'il pense et à les mettre sur la table (au sens propre).

Gilfoyle est froid, sarcatistique, ventard et dragueur. Il rivalise sans cesse en se comparant à Dinesh, le pakistanais de la bande.

Il y a aussi "grosse tête", il est tellement naïf que ça finit par le servir. Il a la mauvaise habitude de claquer tout son fric très rapidement et de vivre au pays de bisounous.

Richard ressemble physiquement à Mark Zuckerberg, c'est un personnage perfectionniste et introverti. Il déteste les gens qui mettent des espaces au lieu des tabulations pour indenter leur code 🙂

Enfin Jared est celui qui tente de remettre l'équipe en route à chaque déraillement, et il n'hésite pas à donner de sa personne ni à se ridiculiser pour y parvenir.

Certains personnages de la série existent sur Twitter et LinkedIn, de quoi rapprocher encore la série de la réalité. Les personnages parlent de sujets qui existent, manipulent des serveurs, du code, des applications mobiles, du réseau...

Bref, quoi de plus pour vous convaincre ? Une série drôle, d'actualité et adaptée à tout type de public.

note : désolé pour les GIFS, je sais que ça complique la lecture ^^

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter