Il fallait habiter dans un igloo pour ne pas avoir entendu parlé de la polémique sur les quelques blogueurs qui ont publié un billet sponsorisé sans le précédent de la mention légale comme le rappelait Weetabix. Si c'est le cas, je vous invite à ce sujet à lire les billets de Maxime et de Fred qui résument assez bien la situation, ainsi que la vidéo de Gonzague.

Au passag sachez la plupart des blogueurs visés s'étaient exprimés en début d'année 2009 chez Guam.

billet-non-sponsorise

Je parle de polémique parce que le débat et les commentaires à ce sujet ne sont maintenant plus constructifs et ne font que diviser la blogosphère française.  A la base une simple remarque de Gonzague qui dénonce ce genre de pratique qui nuit à la transparence et à la confiance entre l'auteur et ses lecteurs. Enfin c'est personnellement ce que j'ai compris sur cette affaire.

Sur le fond Gonzague n'a pas eu tord, c'est juste qu'il a tappé dans la fourmilière en s'attaquant à quelques blogs relativement consultés dans le monde du High-Tech.

Chacun se fera son avis et je ne vais pas repasser une couche de peinture car j'ai bien peur que la couche précédente ne soit pas sèche... Sauf que je suis tombé sur une information pertinente au sujet de ces billets sponsorisés, et pas des moindre.

recommandations-google

C'est le blog Adsense France qui annonce que Google n'aime pas les billets sponsorisés et trouve que cela nuit à ses consignes de qualité et impacte directement la pertinence de son index. Google ne passe pas par quatre chemins pour annoncer la couleur :

Lorsqu'un webmaster achète ou vend un lien avec l'intention de manipuler les moteurs de recherche, nous nous réservons le droit de protéger l'intégrité et la qualité de notre index.

[...] Certains sites monétisent leur contenu en publiant des articles qui ont été fournis par d'autres sites contre une rémunération financière. Lorsque la stratégie vise à générer des liens payants pour augmenter artificiellement la popularité d'un site, cela va à l'encontre de nos consignes de qualité.

Pour résumer : Google considère que d'écrire un billet sponsorisé comportant des liens classiques fausse la qualité des résultats qu'il fournit et peut vous blacklister purement et simplement pour ce simple motif. Il considère cela comme de la publicité déguisée.

Vous allez me dire que c'est totalement anormal, que certains blogueurs vivent de ce genre de billets sponsorisés. Google rajoute :

Nous faisons bien la différence entre la monétisation de site qui impacte la qualité et l'intégrité de nos résultats de recherche, telle qu'avec les liens payants, et la monétisation de site en général. Il y a de nombreux moyens de monétiser un site sans tenter de tromper les utilisateurs ni les moteurs de recherche.

Google ne parle donc pas uniquement des moteurs de recherche mais carrément de tromperie vis à vis des lecteurs, ce qui rejoins exactement ce que Gonzague souhaite dénoncer. Cette notion humaine est pas anodine mais reste pour le moins surprenante dans une démarche de qualité.

stats

La solution donnée par Google : utilisez la balise rel="nofollow" qui évite de transférer le poids du pagerank dans un lien (bien que le pagerank soit amené à disparaître très prochainement). Pour tout le reste, gardez le doFollow 😉

Et si vous souhaitez vous aussi aider Google à faire le ménage des méchants sites et blogs qui trompent leurs visiteurs vous pourrez même envoyer l'URL du site en question à Google sur une page dédiée à cet effet. Mais sur quels critères Google va-t-il analyser l'objectivité d'une telle dénonciation ?

Je ne sais pas ce qui va se passer en france, mais aux Etats Uunis ça chauffe pas mal.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter