(modifié le 22 juillet 2015 à 4:05)

5 jours après la fermeture définitive de Grooveshark tel que nous le connaissions un clone est déjà en ligne.

Edit : il s'avère que ce clone est plutôt une copie de MP3Juices.se que de Grooveshark, et MP3Juices est réputé pour insérer pas mal de cochonneries et autres adware, attention donc!

grooveshark-back

Comme l'affirme le site BGR une personne sous le pseudo "shark" a senti la fermeture arriver, il s'est donc décider à copier toutes les données du site. C'est ainsi que 90% du contenu musical de Grooveshark.com se retrouve sur son clone Grooveshark.io. Cette personne affirme travailler pour récupérer les 10% manquants. On ne connaît pas les liens entre cette personne et l'ancienne équipe de Grooveshark.

Bien sûr l'interface est simpliste, mais le plus important reste le catalogue. Le site Grooveshark.io est en pleine phase de développement et l'équipe espère bien reproduire Grooveshark jusque dans les moindres détails, y compris pour l'interfaces, les playlist et les favoris.

L'équipe derrière Grooveshark.io ne semble pas s'inquiéter d'éventuels ennuis avec les maisons de disque et assure avoir mis en place une infrastructure ainsi que des noms de domaines pour faire face à toute éventualité. Ce qui n'est pas sans rappeler l'infra de The Pirate Bay. Pourtant il y a bien le mention du DMCA.

L'histoire n'est pas finie, quand on coupe la tête d'un site ultra-populaire il renaît toujours, un jour ou l'autre... Parce que dans tous les cas, il y a forcément un backup qui traine, même si c'est à l'autre bout de planète. Le délai est cependant très court cette fois-ci entre la mort d'un service et sa renaissance, contrairement Megaupload qui est aujourd'hui Mega.

Le nom de domaine est enregistré auprès de Namecheap depuis le 02 Mai 2015 et son propriétaire serait un certain Vita Tkach de Vinnytsia en Ukraine. Mystère.