Voilà un petit moment qu'une personne n'avait pas répondu à 11 questions, et c'est au tour du créateur d'un site de s'y coller.

11-questions

Un site très utilisé dans le domaine informatique puisqu'il s'agit du site français DriversCloud, anciennement connu sous le nom de Ma-Config.com. Ce site permet d'identifier le nom d'un périphérique dont le nom ne remonte pas clairement pour le système et de trouver le pilote qui va avec, mais aussi de savoir si vos pilotes sont à jour, d'avoir des informations sur vos derniers écrans bleu (BSOD) ou encore d'avoir un historique des informations matérielles.

driverscloud

Ce site m'a rendu bien des services et il a la particularité d'avoir toujours été gratuit, en plus d'exister depuis longtemps. Je me suis toujours posé des questions concernant son modèle économique et les technos qui se cachent derrière tout ça.

Jérôme a accepté de répondre à mes 11 questions :

  1. Bonjour, peux-tu te présenter (âge, profession, ville) ? 
    > Bonjour je m’appelle Jérôme BOSCH, comme le peintre 😉 . J’ai 39 ans et j’habite près de poitiers. Je suis le gérant et développeur du site DriversCloud.com.
  2. Comment est né le site ?
    > Après avoir achevé ma maîtrise en informatique, je ne trouvais malheureusement pas d'emploi. J’utilisais donc une partie de mon temps libre pour venir en aide aux divers usagers des forums informatiques. C'est ainsi que je me suis aperçu que beaucoup d'entre eux ne savaient pas fournir leur propre configuration matérielle. Ces informations sont pourtant essentielles pour faire un dépannage de la machine. J’ai alors commencé à écrire un premier ActiveX qui fonctionnait comme un add-on de Motherboard monitor 5, un logiciel de monitoring très connu à l’époque. Grâce à cela, il était possible de visualiser les températures et tensions sur une page web. Quelques mois plus tard j'ai entrepris la conception de la première version de Ma-Config.com, hébergé au départ sur Webdynamit.
  3. Combien de personnes travaillent dessus ?
    > J’ai à ce jour deux employés : Romain qui travaille sur la saisie de drivers. Et Lucas mon community manager qui est en charge des réseaux sociaux, mais gère aussi l'équipe récente de rédacteurs pigistes.
  4. Quel est le modèle économique ?
    > Actuellement la source de revenu pour DriversCloud provient uniquement de la publicité, Cependant nous travaillons pour diversifier l’offre et attirer les professionnels. En revanche, je ne peux pas détailler nos projets dans cette interview. Mais nous pensons fortement que la gratuité du service pour les utilisateurs est importante.
  5. Existe-t-il des partenariats avec des sites/plateformes (touslesdrivers.com/ par ex) ?
    > Nous sommes actuellement en partenariat avec des sites/entreprises renommés dans le secteur geek, les principaux sont : actugaming, gamoniac, Hauppage, Nitrado, topachat.com et YouPass qui nous apportent une aide précieuse pour les concours et développent notre expansion communautaire.
  6. Comment le lien est fait entre l'id d'un périphérique et son driver ?
    > Au sein du fonctionnement Plug and Play de Windows , chaque matériel dispose d’un hardware ID, c’est une chaîne de caractères propre qui l’identifie indépendamment de tout autre. Les drivers incluent tous un ou plusieurs fichiers INF, chacun d'entre-eux contiennent une liste de hardware ID plus ou moins détaillé, destiné au matériel supporté.
  7. Comment sont ajoutés les nouveaux pilotes automatiquement pour être proposés en téléchargement ?
    > La saisie de pilotes est semi-automatique. Il n’est actuellement pas possible d’automatiser intégralement cette dernière, de surcroît, beaucoup de sites constructeurs ont modifié leur site pour rendre contraignant les web crawlers. Chaque jour, Romain saisit 5 à 30 nouveaux drivers en une heure seulement. Bien sûr, les détails de fonctionnement restent secrets, mais nous utilisons des instances Azure pour effectuer cette tâche
  8. Combien de personnes utilisent quotidiennement le service ?
    > Actuellement nous tournons aux alentours de 30000 utilisateurs par jour.
  9. Comment expliquer qu'aucun site concurrent n'existe (même à l'étranger) ?
    > Pour créer ce site web il a fallu réunir des aptitudes de développement systèmes, mais aussi des compétences webs. Il est rare de voir les deux réunis sur un même projet. Et je pense que faire payer l’accès aux drivers reste plus rentable que notre modèle économique. Nous avons des concurrents à l’étranger mais ce sont des logiciels payants et non des sites webs.
  10. En quels langages est développé le plugin de détection ?
    > Le programme de détection et le driver intégré sont écrits en C++. Le site web à ses débuts était écrit en PHP. Puis nous avons opté il y a quelques années pour la réécriture totale en .NET.
  11. Des projets d'évolution à l'avenir ?
    > J’ai pour habitude de ne pas dévoiler mes projets à l’avance pour laisser l’effet de surprise aux utilisateurs. Sur les 3 ans à venir nous avons planifié une série de vagues intégrant diverses améliorations et nouveaux services. La prochaine vague devrait arriver d’ici juin / juillet. La suivante vers la fin de l’année.

Enfin toutes les questions concernant la vie privée trouveront leur réponse ici.

Merci à Jérôme pour le temps accordé et ses réponses, avec 30K visites par jour nul doute que ce service unique en son genre débloque un paquet de personnes en mal de pilote. Le seul reproche que j'ai à faire concernant le changement de nom du service, je me demande toujours si c'est DriversCloud ou CloudDrivers 🙂

Découvrir le site : DriversCloud.com

 

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter