Plus de 20 millions de serveurs dans le monde utilisent le système de gestion de base de données (SGBD) MySQL, que ce soit pour des applications, CMS (WordPress par exemple), etc. et parfois dans le cadre d’applications critiques.

L'efficacité et la stabilité de MySQL ne sont plus à démontrer tant au niveau personnel que dans le monde professionnel. Soutenons MySQL !

Historique

Comme vous le savez, MySQL AB a été acheté le 16 janvier 2008 par Sun Microsystems pour un milliard de dollars. Puis en 2009, Sun Microsystems a été acquis par Oracle Corporation qui a donc récupéré les deux produits concurrents que sont Oracle et MySQL.

Afin de sauver MySQL, le créateur de la base de données éponyme, Michael Widenius, a lancé une campagne mondiale d’information et une pétition en ligne pour s'opposer au rachat de MySQL par Oracle (tous les dés ne sont pas encore jetés).

Une campagne mondiale

Le site de la campagne mondiale est disponible en 20 langues sur HelpMysql.org dont le français et rencontre d'ores et déjà un succès massif auprès des utilisateurs de MySQL. Un soutien déjà 50 fois supérieur à celui que Oracle annonçait il y a trois semaines.

On dénombre plus de 24000 signatures qui ont été présentées aux régulateurs de la commission européenne, au ministère chinois du commerce (MOFCOM), au service fédéral russe de lutte contre les monopoles (FAS) et auprès de la commission suisse. Plus de 5000 signatures proviennent de développeurs indépendants et plus de 3000 concernent des utilisateurs en entreprise (http://www.helpmysql.org/en/stats)

Les organisateurs de la campagne indiquent que les livraisons suivantes de nouvelles signatures auront maintenant lieu une à deux fois par semaine. La pétition sera prochainement élargie pour être transmise aux autorités de la concurrence d'autres pays, en particulier Japon et Brésil.

Michael Wiedenius a senti le vent tourner assez tôt puiqu'il a crée MariaDB dès le rachat de MySQL, un SGBD 100% compatible avec MySQL et diffusé sous licence GPL.

Personnellement je pense que pour garantir la pérennisation de MySQL, le projet Open Source devrait demeurer indépendant d'Oracle, et c'est également l'avis de son créateur :

« chaque entreprise était par conséquent libre de choisir sa base de données et l'alternative permettait de négocier avec les revendeurs d'Oracle en utilisant l'argument MySQL. Eliminer le problème MySQL rapportera facilement un milliard de dollars par an à Oracle, voire plus » (source)

N'abandonnons pas MySQL

Je pense que je n'aurai pas à convaincre les développeurs et administrateurs systèmes de participer à cette pétition. En revanche, même si vous êtes un simple internaute qui apprécie surfer librement et gratuitement, sachez que ce type de rachat risque de ne pas faire évoluer le web dans le bon sens. MySQL permet à la plus grande majorité de sites web de fonctionner et ses dérivés sont nombreux. Ce n'est pas sa licence GPL qui empêchera MySQL de disparaître.

Pour soutenir MySQL vous pouvez :

  1. Signer la pétition (english version)
  2. Afficher les logos de soutien sur votre blog / site
  3. Suire le compte twitter @helpmysql

Je n'ai pas pour habitude de faire parti des plus grincheux et de signer des pétitions à tout va, mais là je me sens fortement concerné et je n'ai pas hésité une seule seconde. Sans MySQL, vous ne seriez probablement pas en train de lire ce billet, et Blogmotion n'existerait pas, tout comme WordPress, et des millions de sites et applications...

Je compte sur vous fidèles lecteurs !

Via le communiqué de presse officiel

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter