Après sa disparition en version web, Cryptocat is back ! Depuis aujourd'hui il est à nouveau possible d'utiliser le système de communication chiffré.

cryptocat-windows-home

C'est une version desktop qui est proposée pour Windows, Linux et Mac. Un client de messagerie instantanné est proposé, dans lequel on ajoute le pseudo de ses contacts.

Au lieu d'un pseudo temporaire il faudra créer un compte permanent associé un à mot de passe non récupérable ni réinitialisable pour l'instant (ne le perdez pas!). Vous retrouverez tous vos contacts comme le propose un Skype, mais ce n'est pas forcément le but principal recherché avec cette application. Une empreinte est associée à chaque périphérique afin de l'authentifier.

cryptocat-windows-chat

Qui dit compte permanent dit plus de traces, mais pas de souci à se faire puisque les messages sont chiffrés avec une confidentialité persistante et avec un code source sous GPLv3 disponible ici. Cryptocat utilise le moteur Axolotl (vient de l'animal) pour chiffrer les échanges, que l'on retrouve chez Signal et TextSecure comme nous le rappelle NXi.

cryptocat-linux-chat

La beta est limitée dans ses fonctionnalités : 2 interlocuteurs seulement peuvent discuter ensemble et le partage de fichier n'est pas encore disponible.

Si vous êtes nostalgique de l'interface sachez qu'il existe Cryptodog, un fork parfaitement utilisable mais qui reste un troll... mais qui ne corrige pas les failles ayant mené Cryptocat web à disparaître. Cryptodog, c'est donc uniquement pour le fun, ne comptez pas sur la confidentialité vos échanges.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter