(modifié le 19 août 2016 à 2:40)

Alors là c'est une news WTF... digne des meilleurs poissons d'avril, sauf que ce n'est pas le cas.

powershell-linux

Après avoir implémenté bash dans Windows 10 Microsoft vient de libérer le code source de PowerShell. Et cela va plus loin puisque Microsoft propose les paquets d'installation de PowerShell (alfa) pour GNU/Linux et MacOS :

  • Ubuntu 14.04 / 16.04 (.deb)
  • CentOS 7 (.rpm)
  • OS X 10.11 (.pkg)

J'ai testé sur Xubuntu 16.04 :

Et effectivement ça fonctionne comme en témoigne l'illustration.

Pourquoi ?

Je me pose quand même une question : à quoi ça sert ?

Je veux dire par là que PowerShell est un langage qui est loin d'être une partie de plaisir. Manque de logique, noms de fonction à s'arracher les cheveux (cf illustration, encore), complexité, erreurs qui t'insultent sans détour, documentation incomplète... PowerShell n'a rien du "shell" et encore moins du "power", sérieusement.

Et surtout pourquoi ne pas faire tourner le powershell sur Windows puisqu'on a de toutes façon toujours un DC sous Windows Server dans une infrastructure basée sur un annuaire Active Directory... excepté 3 barbus qui font de la résistance avec Samba ?

Cela démontre surtout que la frontière technique entre Microsoft et GNU/Linux est surtout politique... je suis épaté par autant d'interopérabilité soudaine.

Pour l'anecdote il est possible de lancer bash depuis PowerShell. Qui tente d'installer bash sur Windows 10 pour installer PowerShell version GNU/Linux ? 🙂

Source d'installation (licence MIT) et doc

source

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter