Si vous utilisez souvent le produit Acronis True Image à la maison, pour faire des images ou les restaurer sur vos machines, alors vous savez que de se balader toujours avec le CD bootable n'est pas ce qu'il y a de mieux.

acronis-pxe-menu

Heureusement il est possible de booter sur Acronis via le réseau, même si ce n'est pas vraiment prévu nativement.

Voyons comment y parvenir via pxelinux et lpxelinux.

Configuration

acronis-pxe

Configuration simple, un routeur tomato avec le boot PXE configuré, et un serveur tftp assuré par un NAS Synology.

Voici notre fichier pxelinux.cfg\default :

Je ferai un billet complet sur les fichiers nécessaires au fonctionnement d'un serveur PXE et iPXE, ce n'est pas l'objet du jour. Le menu de l'illustration correspond à ce futur billet, chez vous il sera plus simple.

Avec PXELINUX.0

La méthode la plus connu consiste à chainer Acronis sur memdisk.

Si vous utilisez pxelinux.0 :

L'ISO d'Acronis True Image 2015 est stockée à la racine du serveur et pèse 477 mo.

Cette méthode est longue car le débit tftp est juste dégueulasse à 3,5 mo/s soit 2 minutes 30 de chargement.

Faut pas lui en vouloir il n'a pas été conçu pour le transfert de gros fichiers.

Avec LPXELINUX.0 (http/ftp)

LPXELINUX est identique à PXELINUX sauf qu'il supporte le HTTP et FTP. Remplacez pxelinux.0 par lpxelinux.0 sur votre serveur tftp et dans la configuation dnsmasq du tomato.

Puis stockons notre image ISO à la racine d'un serveur web (192.168.0.1) :

Vous pouvez très bien préciser un serveur FTP au lieu du HTTP :

D'après mes essais le débit passe à 25 mo/s, soit 24 secondes de chargement.

C'est aussi bien sinon plus rapide que le chargement via le CD. Mais on peut encore faire mieux.

Avec LPXELINUX.0 (fichiers .dat)

L'ISO contient de nombreux fichiers inutiles pour le boot PXE car certaines fonctionnalités sont déjà supportées par le PXE.

Insérez une clé USB bootable puis formatez-là en NTFS, attention vous perdrez tout son contenu.

Générons une clé USB bootable :

  • Sous windows avec Acronis True Image > paramètres > générateur de support de secours
    attention à ne pas confondre avec Acronis Universel Boot Media Builder car ça ne fonctionnera pas (bug)
  • Choisir support de démarrage de secours acronis (recommandé)
  • Cliquez sur votre clé USB puis continuer

Une fois la clé générée, vous y trouverez plusieurs fichiers. Copiez ceux-ci vers un nouveau dossier "acronis" à la racine de votre serveur web :

  • dat5.dat (correspond au kernel), ~2,5 mo
  • dat4.dat (correspond à initrd), ~ 70mo

Nous n'avons plus besoin de la clé USB

Et voici maintenant le nouveau menu :

Le boot d'Acronis est désormais de 19 secondes. Alors vous allez me dire que la différence entre les deux n'est pas énorme. C'est vrai. Mais il faut comprendre qu'il y a deux choses :

  • le temps de téléchargement de l'ISO du serveur vers le client PXE
  • le temps de chargement d'Acronis sur le système (ressource CPU, etc)

Le téléchargement de l'ISO est tellement rapide par rapport au chargement d'Acronis qu'il donne cette impression. Mais nos deux fichiers dat sont plus de 6 fois moins volumineux que l'ISO (72,5 contre 477 mo).

Rien ne vous empêche d'utiliser ces fichiers dat avec la méthode tftp, dans ce cas le chargement sera seulement de 30 secondes.

Et voilà, à vous de choisir ce qui vous convient le mieux suivant si vous disposez d'un serveur web, ftp, tftp.

note : vous devez disposer d'une machine Windows sur laquelle Acronis TI est installé, ces fichiers dat sont aussi présents dans l'ISO vous serez en version d'évaluation, les vrais semblent masqués au niveau de la table de partition de l'iso par acronis... Ne me demandez pas les fichiers dat, Acronis étant payant je ne pourrai vous les fournir. Cependant il est normal de ne pas voir votre numéro de licence dans le à propos.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter

Tags: , , ,