(modifié le 20 octobre 2013 à 16:25)

Dans le cadre d'un prêt je vous présente le test du répéteur WiFi universel Netgear WN2000RPT. Son rôle : étendre la couverture WiFi de votre box en 300 Mbit/s : freebox, livebox, bbox, etc. ou de tout point d'accès ou routeur sans-fil du marché en répétant tout signal WiFi existant.

Nota : ce billet n’est pas sponsorisé, il émane d’un test personnel.

Principe de fonctionnement

Le Netgear WN2000RPT est un répéteur de signal sans fil 802.11 n (300 mbit/s) compatible WPS fonctionnant sur la bande 2.4ghz.

Le boîtier s'installe, à un endroit où il peut encore recevoir le signal de votre box, point d'accès ou routeur sans fil. Il retransmet alors automatiquement le signal et le répète à pleine puissance en WiFi n, étendant ainsi le signal vers des zones éloignées, comme un étage de maison.

Deux modes de fonctionnement sont possibles, répéteur ou pont (bridge) :

La seule différence entre ces deux schémas réside dans la retransmission du signal : sans fil ou cablé (ou les deux). Le mode pont n'a d'intérêt que pour pallier l'absence de WiFi sur certains de vos équipements réseaux (imprimante, console, nas, etc.).

Le gros avantage du mode répéteur c'est que le boitier ne nécessite qu'une simple prise électrique. Il est donc possible de le connecter au garage, au grenier ou dans n'importe quelle pièce, à l'endroit idéal pour étendre la couverture de votre réseau sans-fil, c'est à dire entre la source WiFi et votre ordinateur.

Installation

Oubliez les CD et utilitaires propriétaires puisque ce répéteur est dépourvu de CD d'installation. Il suffit de l'alimenter électriquement puis de se connecter sur le réseau sans-fil NETGEAR et de se laisser guider par l'assistant :

Les réseaux sans-fil captés sont listés, il suffit de sélectionner celui que vous souhaitez répéter :

Puis entrer la clé de cryptage utilisée le réseau source :

Il est possible de répéter le réseau de façon transparente en utilisant les mêmes SSID et paramètres de sécurité, ou bien de changer l'un ou l'autre ou les deux.

Dans mon cas j'ai tout simplement crée un second réseau nommé BM_PRIVATE avec une authentification WPA2 AES tandie que le réseau source utilisait une clé pré-partagée WEP :

Petite astuce  : si vous ne connaissez pas l'adresse IP du répéteur il suffit de vous rendre sur http://mywifiext.com/ (remplace routerlogin.com si vous aviez l'habitude de l'utiliser sur les routeurs Netgear).

Techniquement il faut savoir que le répéteur utilise une adresse IP pour recevoir le signal mais que la réemission est transparente. Autrement dit, les deux interfaces réseau du répéteur (émission et récéption) sont pontées et les paramètres réseaux fournis aux clients utilisant le répéteur seront les mêmes que ceux utilisant le point d'accès sans-fil source. Pensez à définir une IP sur le répéteur si vous n'avez pas de serveur DHCP sur le réseau source.

Conclusion

Je dois dire que l'installation n'a pas excédé les 5 minutes et que je n'ai pas eu besoin de revenir sur la configuration. Le produit fonctionne parfaitement et me permet de connecter à partir de périphériques dont la réception sans-fil n'était pas suffisante (Wii, smartphone, etc.) en terme de débit et de fiabilité.

En bref un excellent produit si votre palace est immense et que votre lolBox ne suffit pas à l'inonder jusqu'aux toilettes :)

J'ai apprécié : la simplicité d'utilisation, la qualité d'émission réception (bonne sensibilité du chipset) et le design.

J'ai moins apprécié : le prix un poil élevé même s'il est vrai que le produit est multi-usage.

L'alternative à ce produit reste le Linksys WRT54GL, voir tutoriel ici.

Pour tenter de gagner un répéteur universel WN2000RPT inscrivez-vous ici (réservé aux habitants de france métropolitaine) mis en jeu par Netgear.com Terminé !

Merci à notre partenaire Netgear et plus particulièrement à Adeline pour avoir confié ce test à Blogmotion.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter