(modifié le 31 août 2014 à 19:26)

Après avoir testé un disque dur hybride sshd au format 2,5", il est temps de vous présenter son grand frère.

desktop-sshd

Le Seagate ST2000DX001 est le premier disque dur SSHD au format 3,5".

Vous demandez si un SSHD pourrait vous satisfaire ? Vous êtes au bon endroit !

Les spécs

Nous avons 2To de stockage en plateaux et 8Go de mémoire flash pour booster la lecture des données.

Le disque fonctionne en SATA2 et en SATA3. N'ayant pas vu de différence entre les deux lors de mes tests je les ai effectués en SATA 3 Gbits/s.

La bonne surprise c'est la consommation avec 6,7W en fonctionnement contre 8W pour son équivalent HDD, le ST2000DM001. Côté poids il est aussi plus léger avec 535g contre 626g, je ne sais pas sur quelle partie Seagate a réussi à gagner du poids mais le défi est réussi. D'autant qu'il est composé de 3 plateaux au lieu de 2, sans parler de la carte électronique avec la puce ssd.

Le disque est garanti 3 ans, c'est appréciable car la tendance est plutôt de 12 mois sur le HDD (specs complètes ici).

En piste

Le principe du SSHD est simple à comprendre : le disque dur va mettre dans un cache ssd ce dont vous avez le plus souvent besoin.

Votre ordinateur voit le disque comme un disque classique, il ne sait absolument pas qu'une puce ssd. Tout le processus d'optimisation est interne au disque, c'est ça qui est intéressant car aucun pilote n'est requis ! En effet le disque scrute le comportement de votre ordinateur pour lui donner un coup de fouet au moment opportun, par exemple au lancement de Photoshop.

sshd-principe

Seule la lecture de données transite par la puce SSD, pas l'écriture. Vous voilà rassuré concernant l'usure de la puce flash puisqu'un disque SSD s'use uniquement à cause de l'écriture. La puce flash permet de réduire drastiquement les temps d'accès qui seront similaires à un disque SSD.

Le démarrage du PC est également optimisé et le temps de boot réduit grâce à la technologie Adpative Memory. J'ai pu constaté que le temps de démarrage de Windows 7 est plus proche de celui d'un SSD qu'un HDD. Il est clair que Seagate a du optimisé sa technologie pour garder en flash certains composants essentiels du boot de Windows. La phase de démarrage fait appel à de nombreux petits fichiers, le disque hybride s'en sort bien grâce aux temps de réponse flash.

2 à 3 jours sont nécessaires pour laisser au disque le temps d'analyser votre comportement.

Benchmarking

Ce type de disque se prette très mal aux tests de perfomance... en effet il est difficile de juger un disque dont les performances sont liées au comportement et aux programmes que lance l'utilisateur. D'ailleurs vous allez voir que le disque berne très facilement les tests.

C'est tout à fait flagrant ! En lançant plusieurs fois d'affilé le test de perfomance, sous Ubuntu 14.04, j'ai obtenu une réduction drastique des temps d'accès. Il est clair que le disque a "compris" qu'il valait mieux mettre en cache le benchmark dès la troisième passe (après environ 50% à la deuxième passe) :

test-perf

On passe de 14,30ms, puis 3,58ms pour finir à 0,25 ms.

Voici à titre de comparaison ce que j'obtiens avec le modèle équivalent dépourvu de puce flash (ssd), le ST2000DM001 :

test-perf-hdd-classique

Des performances similaires, un taux d'écriture un poil inférieur pour le SSHD. On remarque que les temps d'accès n'ont rien avoir avec la 3ème passe du disque hybride. Voilà qui explique concrètement le gros coup de fouet que votre PC se prendra dans les dents.

Sous CrystalDiskMark c'est moins parlant et on ne perçoit pas l'effet de la puce flash, le taux de lecture semble peu représentatif :

cdm-sshd

Voici ce que donne le ST2000DM001 (système en fonctionnement sur disque principal avec AV) :

cdm-hdd

Les tests montrent également que le taux d'écriture du disque hybride bon, sinon meilleur, que celui du disque non hybride (ST2000DM001).

Conclusion

Environ 15 à 20 euros supplémentaire par rapport au même modèle HDD classique (pour le modèle 2to), l'écart de prix n'est pas énorme. Certes à ce prix là vous auriez un disque de 3To (non hybride), mais nous sommes loin des prix des SSD et je ne parle même pas de la capacité car vous pouvez diviser par 10.

Ce disque hybride rempli sa mission : réduire les temps de réponse du système liés au disque dur. Windows démarre plus vite et le chargement éclair des programmes est confortable au quotidien. On peut profiter des 2To à tarif attractif, mais ne l'achetez pas à la place d'un disque SSD car vous serez déçu.

Vous pouvez utiliser ce disque avec Windows mais aussi Linux ou tout autre OS. Pourquoi pas dans un NAS Synology d'ailleurs, je serai curieux de voir à quel point DSM s'en retrouve boosté ?

Seagate a misé sur les disques hybrides pour assurer la transition entre HDD et SSD. Nombreux sont les utilisateurs qui ne peuvent pas investir dans un SSD à cause du prix, d'autres diront que l'espace disque est trop restreint. Le disque hybride (SSHD) reste donc un compromis, plus rapide meilleur qu'un HDD mais pas aussi véloce qu'un SSD.

De mon côté j'ai un ST2000DM001 pour le stockage et un SSD Vertex4 pour le système, si l'on additionne le prix des deux ça pique un peu les yeux. C'est aussi pour cette raison que Seagate a misé sur le SSHD, réduire le prix de votre stockage. Si vous avez une vieille config vous savez qu'elle n'exploitera pas un SSD à 100%... alors plutôt que de payer un SSD au prix fort vous pouvez tenter l'aventure SSHD.

Ce disque hybride existe en 4 capacités (pensez au cashback pour votre achat) :

Si vous avez installé ce type de disque dans un serveur/NAS, votre retour est le bienvenue !

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter