(modifié le 25 octobre 2010 à 23:23)

Les développeurs de Google Traduction ont (encore) glissé une petite "failade" (fail + boutade) dans l'outil de traduction américain.

Une seule question, mais pourquoi ? Une chose est sûre : c'est faux puisque la traduction inverse ne permet pas de retomber sur ses pattes.

Via un tweet