Quand on me prends pour un con et que l'on atteste l'inverse, il peut arriver que je fasse un billet impulsif. Certains cracheront dessus, d'autres diront que c'est pour l'exemple. Dans les faits il s'agit du non respect de la licence Creative Commons.

Dans mon billet portant sur les tarifs de Free Mobile j'ai pris le soin de faire une capture du tableau de l'Aduf pour l'insérer dans le billet.

Comme ce n'est pas la première (ni la dernière) fois que d'autres blogueurs s'amusent à prendre des images pour les re-publier dans la foulée j'ai pris mes précautions : j'ai volontairement modifié l'image en incrustant "source: aduf.org" dans l'image, rendant par cette occasion la capture "unique" et identifiable :

Comme BM a fait parti des premiers blogs à relayer l'information de l'Aduf, de nombreux blogs l'ont repris en précisant BM comme "source" ou "via" (Accessoweb par exemple). Sauf que... il y en a toujours qui pensent pouvoir prendre une image comme dans un self service et qui se l'approprient. C'est le cas de ce billet sur le blog presse-citron.net.

Après avoir pris contact avec l'auteur du blog, celui-ci me prends clairement pour un demeuré en m'affirmant avoir fait lui même la capture sur le fichier PDF de l'Aduf.

http://ootweet.com/status/47963220924841984

Manque de bol, il n'y a pas l’incrustation "source: aduf.org". Normal puisque je l'ai volontairement ajouté moi-même pour Blogmotion.

Afin de respecter la licence Creative Commons sous laquelle sont publiés tous les billets du blog, le blog a tout de même finit par modifier l'image. L'ancienne est toujours en ligne (si c'est pas le cas, cf. cette scapture).

Une réponse plutôt inattendue, insulter les gens en se plaçant sur la défensive sans même prendre soin de vérifier... Un manque de compétence pire que de la mauvaise foie, et pourtant il n'en manquait pas. La paranoïa a encore de beaux jours devant elle , surtout si tu te fais dénoncer sur le réseau de balance Twitter . Me voilà dans le même clan que Gonzague et tous ces amis blogueurs détracteurs, arf !

Tout ça pour dire qu'il vaut mieux blinder vos illustrations et créations en insérant des copyrights, des couleurs des pixels farfelus. Dans ce cas précis ce n'était pas mon illustration mais celle de l'Aduf dont j'ai simplement fait une capture. Je revendique simplement que certains arrivent à se servir sans réfléchir... et affirmer l'inverse sans prendre la peine de vérifier.

Pour finir en beauté, je vous invite à lire cet article chez PDS. Les trolls sont ouverts.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter