Sous le sapin cette année une liseuse Amazon, le Kindle Paperwhite.

kindle-paperwhite

Après avoir longuement hésité entre Kobo et Kindle c'est finalement vers Amazon que mon choix s'est porté. Voici mon retour d'utilisation après 15 jours.

Lequel ?

J'ai opté pour le Kindle Paperwhite en version WiFi. C'est le dernier modèle disponible et il s'appelle 2015 (encore vrai en janvier 2017).

Voici les specs :

  • écran tactile 6" (15 cm) rétroéclairé
  • encre électronique
  • 2go de mémoire vive (quand même!)
  • CPU 1GHz
  • autonomie de plusieurs semaines
  • WiFi b/g/n
  • port microUSB
  • 205 grammes
  • stockage interne 4go non extensible
  • version choisie : sans publicité (sans offres spéciales)

Acheté à 99€ chez Amazon.

Kobo ou Kindle ?

La liseuse Kobo Aura vendue à la fnac était à un prix équivalent, j'ai beaucoup hésité. Techniquement les deux liseuses sont proches, la Kobo est un peu plus ouverte puisqu'elle accepte le format ePub... sur Kindle il faut convertir le format avec Calibre.

J'ai demandé à quelques lecteurs comme @jeanviet de m'aider dans ma décision d'achat. Il m'a rappelé que le service après vente d'Amazon était irréprochable, surtout sur un produit phare comme le Kindle. Et c'est l'argument qui a fait basculé ma décision. Je n'achète plus rien à la fnac depuis une dizaine d'années, non seulement parce les prix étaient un peu WTF mais surtout à cause du service client qui m'a déçu à plusieurs reprises... alors que c'est l'inverse avec Amazon.

J'ai opté pour la version avec rétroéclairage et sans publicité pour ne pas avoir de regrets. Pour les publicités c'est une option qui peut se modifier après l'achat contre 10€.

Déballage

Je déballe le produit, surprise l'écran du kindle est déjà en route alors qu'il est encore dans l'emballage.

C'est le principe de l'encre électronique qui ne consomme d'électricité que pour changer le contenu à l'écran. D'ailleurs quand le kindle passe en veille il affiche un fond d'écran fixe et reste ainsi. Surprenant les premières fois.

kindle-reglages

Le produit est classe, bien fini. Je le met en route, le premier démarrage est un peu long mais ce n'est pas gênant car on l'éteint jamais. La taille de l'appareil est parfaite et les bords suffisamment larges pour y poser les doigts.

J'adore le rendu de l'encre électronique, c'est difficilement descriptible. On a vraiment le rendu d'un livre ou d'un journal, sans les plis du papier. Les 300 PPP donnent vraiment une définition agréable et le rendu des images, certes en 16 niveaux de gris, est très suffisant.

Alors qu'avec une tablette ou un smartphone on cherche à éviter la lumière directe naturelle pour que l'écran reste lisible avec le kindle c'est tout l'inverse. Plus il y a de lumière plus l'écran du kindle est lisible.

kindle-bas

Et pour combler les situations peu éclairées (lecture le soir, pièce tamisée...) il suffit d'activer le rétro-éclairage. Avec 24 niveaux de réglage, accessibles rapidement quand on touche le haut de l'écran. Il suffit de choisir un niveau de rétro-éclairage qui compense la luminosité de la pièce. Je suis sur le niveau 7/24 qui assure une bonne lisibilité sans qu'on ne se rende compte que le rétro-éclairage est en route. Cette granularité est excellente, si vous lisez dans le noir vous ne vous casserez jamais les yeux.

L'interface

L'interface est intuitive, sans doute grâce aux générations précédentes de Kindle. On peut choisir la police, la taille, les marges, l'espacement des lignes et l'orientation portrait ou paysage.

kindle-affichage

Si vous êtes connecté en WiFi vous pouvez acheter des livres sur Amazon très rapidement puis ils apparaissent dans votre bibliothèque. La version 3G est inutile à mon goût car il suffit de se mettre en tethering avec un smartphone pour le télécharger un ebook (<1 mo en général).

Un mode avion permet de couper la connexion, pour économiser la batterie.

Un navigateur internet expérimental est disponible, et il fonctionne très bien. L'encre électronique n'est pas adapté aux gifs c'est sûr, mais il est rapide et ça dépanne. Dès que l'on scroll l'écran est balayé (clignote une fois) pour effacer les zones en noir. Comme l'écran magique "télécran" qu'il fallait secouer, vous vous souvenez ?

kindle-navigateur

Il y a aussi un dictionnaire, un accès rapide à wikipedia, la possibilité de surligner des passages, de mettre des marques pages virtuels.

Quelques déceptions : j'aurais aimé...

Le Kindle frôle la perfection, oui. Si comme moi vous avez envie de l'acheter je vais vous donner les quelques éléments négatifs que j'ai pu trouver.

Le prix de la protection Amazon, trop chère ! Pour avoir parcouru les deux marques alternatives qui existent sur Amazon j'ai choisi l'étui Fintie en gris pour 17,99 euros. Façon peau de pèche, parfaitement adapté au Kindle Paperwhite 2015. Il y a un aimant sur le côté qui réveille le kindle ou le passe en veille à l'ouverture / fermeture.

Inutile d'y mettre plus cher, celle-ci est parfaite et la finition est irréprochable. L'avant est très rigide et protège très bien l'écran qui est derrière.

kindle-ex

Kindle propose un service de conversion de documents, il suffit de lui envoyer un ebook par email pour qu'il le convertisse et l'envoie sur votre Kindle. Sauf qu'en pratique ne fonctionne qu'avec certains formats et l'ePub n'est pas pris en compte, ce qui réduit l'intérêt du convertisseur :

Le Service de Document personnel Kindle peut convertir et livrer les types de documents suivants : Microsoft Word (.doc, .docx), Rich Text Format (.rtf), HTML (.htm, .html), Documents Text (.txt), Documents archivés (zip , x-zip) et documents archivés compressés, Livre Mobi.

Les images qui sont aux formats JPEG (.jpg), GIF (.gif), Bitmap (.bmp), et images PNG (.png).
Les documents Adobe PDF (.pdf) sont délivrés sans conversion vers Kindle DX, les Kindles deuxième génération et dernière génération.

Les documents Adobe PDF (.pdf) peuvent être convertis au format Kindle et livrés sur une base expérimentale.

Si le document n'appartient pas à un des types de document ci-dessous, assurez-vous qu'il n'est pas protégé par mot de passe ou crypté. Les Kindles Dernière génération prennent en charge les documents PDF protégés par mot de passe.

Des conseils utiles pour les fichiers de documents personnels joints :
La taille de fichier de chaque document personnel joint ne doit pas dépasser 50 Mo (avant compression dans un fichier ZIP)
L'email soumis ne doit pas contenir plus de 25 documents personnels joints

J'aurais aimé pouvoir appuyer rapidement dans une phrase avant de fermer le kindle pour savoir précisément où je me suis arrêté de lire. C'était le même problème avec un livre papier me direz-vous, oui c'est vrai, mais comme on a les moyens de le faire avec un kindle autant le faire.

J'aurais aimé un bouton de navigation : page précédente / suivante. Car il m'arrive de me perdre dans un livre à cause des références de bas de page. Il suffit de cliquer malencontreusement sur la table des références pour se faire éjecter à la fin d'un chapitre. Pas facile ensuite de retrouver la page que nous lisions avant, heureusement la recherche textuelle fonctionne très bien.

J'aurais aimé pouvoir voir la progression en nombre de page en plus du pourcentage, alors que c'est l'un ou l'autre.

J'aurais aimé avoir le temps restant estimé de batterie, ou un pourcentage.

A la place du code pin un schéma façon android aurait été le bienvenue, la frappe nécessite une petite latence et souvent le code PIN est erroné. Le code PIN est facultatif et non activé à la base, mais je n'aime pas laisser mes appareils en accès libre, surtout en cas de perte.

Le Kindle lit les fichiers PDF, bien mieux que la Kobo semble-t-il. Il est néanmoins impossible de changer la taille de la police sans zoomer dans la page (en pinçant comme sur smartphone). Et le mode zoom est est impraticable car pour se déplacer dans la page il faut que le l'encre électronique soit rafraîchie. Je sais bien que ce format n'est pas adapté aux liseuses mais je pense que c'était techniquement possible donc pourquoi s'en passer ? Ne comptez donc pas lire un scan BD sur Kindle, c'est presque impossible tellement c'est peu pratique. Pour les mangas cela doit parfaitement passer, je n'ai pas essayé.

Enfin petite déception sur l'écran. Amazon vente un écran mat anti-reflet mais en pratique quand on a une lumière directe on a un reflet en intérieur (aucun souci en extérieur). Il est atténué et cela n'a rien avoir avec une dalle brillante mais suffisant pour perturber la lecture. Il suffit de changer l'angle pour régler le problème. Car le kindle a d'excellents angles de vision, tout reste très net puisque c'est comme un livre.

Conclusion

C'est pour moi une excellente surprise ! Alors que j'avais complètement abandonné la lecture de livres papiers depuis quelques temps je me surprends à utiliser quotidiennement mon kindle. Contrairement à une tablette il ne génère pas de lumière bleue et ne risque pas d'influencer votre sommeil, au contraire. D'ailleurs c'est aussi pour ça que je n'ai jamais accroché à la lecture sur tablette, ça fatigue les yeux et vide la batterie bien trop rapidement car l'écran est toujours en route.

J'active très souvent l'écran rétro-éclairé car je lis surtout le soir, et c'est pourquoi je ne peux que vous déconseiller d'acheter le kindle de base sans rétro-éclairage. En lisant tous les jours depuis 15 jours j'ai consommé seulement 1/3 de batterie ! C'est juste génial de ne jamais se préoccuper de la batterie, ça change la vie.

Je suis surpris que Amazon ne descende pas un peu le prix de ces appareils, car on se dit que le coût de fabrication ne doit pas être bien élevé. Peut-être qu'un écran à encre électronique n'est pas donné, et puis il y a quand même un CPU, de la RAM... et beaucoup de R&D.

C'est donc une résolution de 2017 : reprendre la lecture ! Avec un kindle cela a un côté un peu ludique, l'objet donne envie de l'utiliser et il n'y a pas de tentative de distraction à travers des notifications. Pourtant l'objet est connecté, mais il fait une seule chose et le fait bien.

Si vous êtes un gros lecteur vous pouvez souscrire à l'abonnement kindle de 9,99 €/mois pour accéder à plus de 35 000 livres en français, les 14 premiers jours sont gratuits.

Et vous, utilisez-vous une liseuse ?

Kindle Paperwhite WiFi : 129 € sur Amazon.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter