(modifié le 13 janvier 2016 à 21:31)

Que faire avec un numéro inconnu qui vous appelle sans cesse, qui raccroche et que vous ne connaissez pas ? Parfois cela s'apparente à du harcèlement.

service-recherche-numero

Les numéros de téléphone portable en 06 étant tous attribués il est très facile pour les robots téléphoniques d'avoir une proie. Sans parler de l'annuaire de lignes fixes et mobile très bien fourni.

Voyons comment sortir de cette boucle infernale pour ne plus être victime.

Démasquer l'inconnu

Le site NumercoInconnu.fr (merci Cédric pour la découverte) permet d'identifier les numéros de téléphone français, grâce à une base collaborative.

Ainsi, à chaque fois que vous vous faites harceler par un numéro qui vous appelle régulièrement, qui raccroche quand vous décrochez, qui vous dit de rappeler tel numéro car un colis vous attend (c'est faux ne le faites pas!) ou encore qui vous vend des fenêtres...

Si la plupart des appels vous raccrochent au nez, c'est un robot qui analyse si quelqu'un décroche ou non. Ainsi on peut associer à votre numéro des horaires de présence, ou savoir tout simplement si le numéro est bel et bien actif. Ensuite votre numéro est transmis à des sociétés qui vous appellent justement quand vous êtes chez vous, du moins dans la théorie.

numero-commentaire

Comment distinguer un vrai appel ?

Cette question revient toujours : comment savoir si l'appel est légitime ou non ? En réalité, c'est très simple.

C'est toujours l'appelant qui doit prouver son identité, jamais l'inverse. Si quelqu'un vous appelle et vous demande des informations à votre sujet, demandez-lui le nom de la société pour laquelle il travaille ainsi que le numéro SIRET en général ça raccroche tout de suite si arnaque.

Prenons l'exemple d'un appel du service client Numericable qui me contacte en tant qu'abonné. Tout d'abord il se peut très bien que ce soit une arnaque qui se présente comme tel mais qui en réalité n'a rien avoir avec l'opérateur, et par chance je suis client. Statistiquement ça se tient... d'autant que certains n'hésitent pas à vous appeler pour vous sonder "quel est votre opérateur mobile, internet" etc.

Voici les informations que je vais demander pour authentifier l'appel :

  • Pouvez-vous également me préciser mon numéro client ?
  • Pouvez-vous me préciser l'email attaché à mon compte ?
  • Pouvez-vous m'indiquer mon prénom, nom et adresse ? (facile à obtenir mais tous ne l'ont pas)

Dans ce cas précis, j'ai multiplié les exemples pour détecter le mauvais appel. L'ordre n'est pas anodin car la première question posera immédiatement problème à un démarcheur qui ne pourra pas répondre.

Je pense que je vous ferai un billet pour détecter un phishing d'un vrai email, car il y a là aussi des méthodes imparables.

Bon à savoir

Depuis la loi Hamon (2014) un profesionnel qui vous démarche par téléphone a l'obligation de décliner son identité ou celle de la personne pour laquelle elle réalise ce démarchage. Il doit également indiquer la nature commerciale de son appel. Les appels en numéro masqué sont interdits, sous peine d'une amende de 3000 euros (professionnel) et 15 000 euros (personnelle morale).

Des solutions

Vous pouvez vous inscrire sur le site Pacitel.fr qui permet de renseigner votre numéro de téléphone fixe ou mobile (jusqu'à 6) pour une durée de 3 ans. Les professionnels qui s'engagent à ne pas contacter les inscrits sur Pacitel ne vous appelleront plus. Le délai de prise en compte est de 1 à 3 mois, vous pouvez aussi signaler des appels abusifs avec ce formulaire.

A partir de l'automne la loi hamon prévoit une liste anti-démarchage téléphonique (liste rouge) gratuite et accessible pour toute personne qui souhaite s'inscrire par internet ou par courrier pour une durée de 3 ans renouvelable.

Ou à l'ancienne

Personnellement je n'utilise jamais mon téléphone fixe, donc il est éteint. Quand j'en ai besoin, je l'allume, plus d'appels intempestifs.

Si vous ligne fixe est importante je vous conseille d'être tout à fait original lors de démarchage :

  • demandez-leur la météo, où ils habitent... faites tout pour parler d'autre chose (si vous avez le temps!)
  • dites-leur de patienter (coupez le son et laissez le téléphone, ils raccrocheront après avoir perdu beaucoup de temps)
  • passez-leur votre chien qui aboie, un bébé qui pleure... ça leur fera toujours plaisir

Enfin, vous pouvez bloquer un numéro de téléphone. Certains opérateurs le propose dans l'espace abonné, c'est le cas chez Free dans Gérer mon compte > Mes services :

free-num-bloque

Vous pouvez aussi le faire sur votre smartphone avec le rejet d'appel (natif ou via une application sur le store). Plus radicalement Samsung propose un mode blocage pour ne recevoir d'appels ou de SMS que parmi une liste de numéros établis (très restrictif, attention).

Vous savez tout.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter