(modifié le 9 avril 2014 à 20:24)

On le redouttait et c'est arrivé, le célèbre et populaire service de dns dynamique Dyndns.org passe en modèle 100% payant.

dyndns-end

Dyndns permet de faire correspondre une IP avec sous domaine [name].dyndns.org avec une mise à jour automatique en cas de changement de l'IP. Très pratique pour joindre une machine de chez vous quand vous n'y êtes pas, même s'il faut parfois l'allumer à distance.

Depuis quelques mois il fallait déjà se connecter au moins une fois par mois pour ne pas voir son compte désactivé. La suppression de tous les comptes gratuits est prévue le 7 mai 2014 avec 25% de réduction si vous passez en compte payant. Pour les explications en détail rendez-vous sur le blog dyndns.

Cela fait plus de 10 ans que j'avais un compte DynDNS, quelle tristesse. Personnellement je trouve que c'est une sacré prise d'otage, parce que le service de Dyndns est intégré à bon nombre de routeurs grand public et qu'aucune modification des firmwares ne sera possible pour la majorité car plus maintenus. Les opérateurs proposant des box modifieront probablement la gestion Dyndns, la freebox propose par exemple OVH et No-IP en plus de Dyndns. Et puis je ne crois pas vraiment à la théorie du manque d'infrastructure, on parle là de mise à jour DNS, pas de profil facebook avec 12000 photos.

Plusieurs alternatives s'offrent à vous, elles sont nombreuses et je ne vais en survoler que quelque-unes.

Alternative 1 : le routeur

ddns-tomato

Si vous avez un routeur compatible avec un firmware alternatif comme dd-wrt ou tomato (firmware libre) vous n'aurez pas de souci pour choisir un autre fournisseur de dns dynamique :

  1. Inscrivez-vous sur dnsdynamic.org, c'est l'un des rares services de DNS encore fiable
  2. Créer un nouveau domaine dynamique
  3. Sur l'interface de votre routeur rendez-vous dans la rubrique DDNS (Basic > DDNS sur Tomato et Setup > DDNS sur dd-wrt) et configurer de la sorte :
    • Service: Custom URL (ou dnsdynamic.org s'il est présent, cela vous simplifie la configuration)
    • URL: https://[votre@email.tld]:[mot_de_passe]@www.dnsdynamic.org/api/?hostname=[votre.domaine.tld]&myip=@IP
      Attention : ne modifier pas le champ @IP, seuls les parties en couleurs correspondent aux informations personnelles
    • Force Next Update: cocher
    • Cliquer sur Save
  4. "Update successful" doit apparaître, cela signifie que la synchronisation fonctionne

C'est tout, c'est terminé.

Alternative 2 : l'ordinateur H24

Si vous avez un ordinateur qui fonctionne 24h/24 alors vous trouverez de nombreux clients pour que OS qui viendront mettre à jour votre DNS dynamique à intervalles réguliers, le plus populaire étant noip.com.

ddns-noip

Ne laissez pas un core I7 allumé toute la journée juste pour mettre à jour un DNS qui ne change qu'une fois par mois non plus... Optez pour un RaspberryPi dans ce cas, vous le valez bien.

Alternative 3 : avec un Synology des familles

Si vous avez un NAS Synology sachez qu'il embarque la solution native de synology en *.synology.me, *.myds.me ainsi que de nombreuses autres extensions.

ddns-syno

Pour configuer le dns dynamique cherchez "ddns" en haut à droite dans la barre de recherche. Cela implique qu'au moment ou votre routeur changera d'IP votre Synology devra être allumé, c'est un peu le principe mais autant le rappeler.

Conclusion

Il faut forcément se tourner vers d'autres solutions, ou simplement gérer vos listes d'IP si elles sont fixes. Mais avouons que même dans ce cas un nom de domaine est plus sexy qu'une IP. Si vous connaissez d'autres services de dns dynamiques qui sont fiables, gratuits et perennes n'hésitez pas. Peut-être du côté de FDN ou autres assos ?

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter