(modifié le 4 novembre 2014 à 20:16)

Les systèmes Linux demeurent très performants en tant que serveurs, à condition de bien optimiser les ressources allouées au système.

Modifier la quantité de RAM allouée

Si vous souhaitez modifier l'utilisation de la mémoire vive par rapport au fichier swap, vous devez modifier la variable vm.swappiness dans le fichier sysctl.conf via votre éditeur préféré :

[bash]vm.swappiness=25[/bash]

Ou bien directement en terminal :

[bash]sysctl -w vm.swappiness=25[/bash]

ou encore :

Incidence : la mémoire vive sera plus sollicitée que le swap. Cette variable correspond en réalité au fichier /proc/sys/vm/swappiness, dont la valeur par défaut est fixée à 60. Plus cette valeur est élevée (avec un maximum de 100), plus la mémoire virtuelle sera utilisée.

Pour vérifier la valeur actuelle sur un système en marche

[bash]sysctl vm.swappiness[/bash]

ou :

[bash]cat /proc/sys/vm/swappiness[/bash]

Note : sysctl est un alias de /proc/sys

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter