Blog Informatique

Comment le VDSL2 va booster internet en France

Internet   12 réactions »
A ce point ?PassableIntéressantYeahExcellent! (2 vote(s), 5,00/ 5)
Loading...

L'arrivée et le déploiement du VDSL2 en France pourrait donner un sacré coup de fouet à l'internet métropolitain, avant fin 2011.

Historiquement nous avons en france le réseau cuivré maintenu par l'opérateur Orange, avec un coût de la boucle locale pour les opérateurs exploitant uniquement la partie data de la ligne (dégroupage total et offre data only).

Puis nous avons les réseaux sans fil 2G, 3G and co qui ne sont pas exploitables en internet pur domestique à cause de tarifs excessifs, même si ça commence à bouger tout doucement avec le lancement de Free Mobile par exemple.

Enfin nous avons la folle idée de la fibre optique qui tente de recabler toute la france en parallèle du cuivre... mais cela n'avance pas et seules les grandes villes sont concernées. Je ne connais personne qui dispose de la fibre chez Free par exemple dans mon entourage.

Pour pallier à cette fracture numérique il est temps d'introduire un réseau de transition, le VDSL2 qui est en cours de test chez les opérateurs... et devrait être autorisé d'ici la fin de l'année. Cette technologie permet d'utiliser des paires de cuivre traditionnelles avec un débit symétrique (par opposé à l'A(symetric)DSL) de 100mbps à 500 mètres du NRA (noeud de raccordement) avec une distance maximale de 3500m. De ce fait, le très haut débit sera à portée d'une grande partie de la population et sans travaux chez l'abonné. Cela implique toutefois l'installation de sous-répartiteurs au plus près des habitations, eux-mêmes reliés en fibre optique au répartiteur principal.

Il faut encore que l'ARCEP dise oui à la norme pour les opérateurs commencent à l'utiliser. OVH vient de faire une annonce à ce sujet :

"Dés que la norme est validée par ARCEP, en utilisant VSDL2, Ovh pourra vous livrer du 100M symétrique garantis à travers les investissements que nous sommes en train de faire pour dégrouper 170 NRA en France. La norme a été validée en interne, nos DSLAMs sont compatibles VSDL2, nous disposons de modems VSDL2 et si on a le "go" cette après midi de la part de l'ARCEP, demain on peut raccorder le 1er client VSDL2+ sur notre réseau .

Au lieu de mobiliser l'argent sur la fibre optique, il vaut mieux lancer le VSDL2+ puis continuer à dégrouper les NRA partout en France pour proposer dans n'importe lequel village en France, la même qualité d'Internet qu'en ville.

Le VSDL2+ est une alternatif logique et naturelle qui a déjà été retenue en Allemagne ou Belgique. Nous espérons que la France va valider la norme rapidement pour rattraper
son retard dans Internet à 100M et plus. Car l'Internet commence à ramer en France.

En bref, on attend la validation de VSDL2+ pour booster le marché de la connexion Internet en France."

Voilà qui a le mérite d'être clair de la part d'OVH, sauf que VDSL2+ n'existe pas avec un "+" en tant que norme ou protocole. OVH propose par ailleurs depuis quelques mois des offres SDSL et ADSL. Free de son côté annonce que ces freebox v6 (révolution) sont déjà compatibles VDSL2 (source et +infos). Bouygues est également prêt et SFR annonce pouvoir proposer 150 mbps grâce une technologie américaine... Orange a communiqué sur cette technologie de façon détournée.

Nicolas Sarkozy ayant promis un raccordement de 100% des foyers français au très haut-débit en 2025, et de 70% en 2020, on comprends tout de suite mieux pourquoi le VDSL2 pourrait permettre d'atteindre ces chiffres ambitieux. Car ce n'est pas le rythme d'implantation de la fibre optique qui va le permettre, y compris dans les grandes villes de france.

Image CC

[Décryptage] Forfaits La Poste Mobile, l’originalité sans engagement ?

Mobilité   14 réactions »
A ce point ?PassableIntéressantYeahExcellent! (2 vote(s), 4,00/ 5)
Loading...

C'est PCI qui a révélé les tarifs de La Poste Mobile en avance, la sortie publique étant prévue pour le Lundi 23 Mai 2011. La Poste Mobile est un opérateur virtuel (MVNO) utilisant l'infrastructure SFR. La Poste Mobile c'est en fait la suite logique de Simplicime (anciennement connu sous Debitel puis Simpleo).

» Lire la suite

Présentation des tarifs de Free Mobile

Mobilité   42 réactions »
A ce point ?PassableIntéressantYeahExcellent! (6 vote(s), 4,00/ 5)
Loading...

Màj 10 Janvier 2012: les tarifs sont disponibles ici, et via le site mobile.free.fr

L'Aduf ne s'était pas trompé en avançant les spécificités de la V6 à l'avance. Aujourd'hui ce sont les tarifs Free concernant le mobile qui sont avancés, ils collent parfaitement avec la déclaration de Maxime Lombardini en 2008 "Free divisera par deux le prix du mobile".

Après l'esquisse ZDNet, voici que l'Aduf peaufine ses prédictions. Voilà qui va donner du fil à retordre aux autres opérateurs (cliquez pour agrandir) :

Pas de réduction avec un forfait Freebox existant, ce qui permettra aux non Freenautes de prendre leur abonnement mobile chez Free tout en gardant leur Livebox, NeufBox, etc. Toujours d'après l'Aduf, Free serait en négociation pour proposer des mobiles "nus" à prix très bas, dont la facture serait étalée chaque mois pour faciliter le paiement.

On parle également d'une option 100% data à environ 10 euros par mois qui conviendra parfaitement aux tablettes par exemple.

Attention, ces premières offres imaginées par l'Aduf ne reflèteront peut-être pas tout à fait le offres de Free Mobile. Nous le saurons d'ici quelques mois, et personnellement je pense que je vais très vite changer d'opérateur, encore plus si Free Mobile est sans engagement.

Reste la question de couverture qui devrait se résorber avec le temps, grâce à l'accord d'itinérance élargie à la 3G et signé avec Orange. En bref, une excellente nouvelle !

Source: aduf.org

Vers la fin du simlockage des téléphones mobiles ?

Internet   7 réactions »
A ce point ?PassableIntéressantYeahExcellent! (Votez !)
Loading...

Le Sénat vient d'adopter une proposition de loi proposée par Daniel Marsin concernant les restrictions opérateur sur les téléphones mobiles, plus connu sous le nom de simlockage.

Si le texte est adopté la durée légale pour desimlocker un téléphone passera de 6 à 3 mois, ce qui n'est pas sans conséquence sur le prix de revente des téléphones d'occasion.

L'opérateur devra rendre le desimlockage possible via un code donné de façon à débloquer instantanément le téléphone à distance ou bien directement » Lire la suite