(modifié le 24 octobre 2022 à 11:37)

Après plus de 4 ans de service mon smartphone One Plus 6 a laissé sa place à son remplaçant : le Google Pixel 7.

C'est ma première expérience avec la gamme Pixel, et j'ai beaucoup de choses à vous dire dessus.

Si vous vous demandez si ce smartphone peut vous convenir, j'espère que cela vous aidera dans votre décision d'achat ou de non achat. Car spoil, tout n'est pas rose, même si l'on reste dans le monde Android. Je ne serai pas autant enjoué que la presse francophone a pu l'être.

Disclaimer

Cet article reflète un avis personnel, ça n'est pas une revue ou une présentation technique. J'ai acheté ce smartphone à titre personnel et je vous donne un retour d'expérience dessus. Vous avez tout à fait le droit de ne pas partager ce qui est dit ici et je vous encourage à donner votre point de vue en commentaire tant que c'est constructif et que ça n'est pas uniquement basé sur le sentiment affectif que vous pourriez avoir avec ce produit.

L'angle d'attaque de cet article est basé sur ma transition d'un OnePlus 6 vers un Pixel 7. Je suis conscient que ça n'est pas une présentation généraliste, elle est clairement orientée sur les différences par rapport à mon smartphone précédent.

Pourquoi changer : et ton OnePlus 6 alors ?

Soyons honnête, le One Plus 6 est un très bon smartphone : de jolies photos, une interface sous Oxygen OS remplie de personnalisation, un slider alert pour changer de mode vibreur à sonnerie sans allumer l'écran, une finesse et légèreté très agréable.

Tout d'abord je dois vous dire que j'ai changé la batterie de mon One Plus 6 il y a quelques mois. La batterie d'origine a pris en moyenne une charge (lente) chaque jour pendant 4 ans et n'avait plus que 70% de capacité avec AccuBattery. C'est déjà bien mais les 30% commençaient à se faire sentir. Il faut déjà trouver une batterie de qualité sur Aliexpress, en effet on ne peut pas acheter de pièces détachées à One Plus en tant que particulier. Ensuite le démontage nécessite d'être méticuleux, il faut ramollir la colle pour détacher la vitre arrière sans la casser... patience est le maître mot :

Une fois la batterie changée je suis revenu à une batterie avec une capacité de 86%... je m'attendais à un peu mieux, mais c'est le problème des batteries "compatibles". Elles ont beau imiter tous les logos elle n'imitent pas la qualité chimique des cellules. Bon c'est toujours +15% donc ça a suffit pour prolonger un peu la vie du smartphone, le temps de réfléchir à son remplaçant.

Le second problème du OnePlus 6 : les lenteurs dans l'interface, le rendant parfois inutilisable sans un reboot. Ces lenteurs sont apparues après 4 ans d'utilisation environ et je pense que c'est lié à l'usure des puces de mémoire (vive et/ou morte), et possiblement aussi à la dernière mise à jour Oxygen OS. De nombreuses personnes ont constaté la même situation.

J'ai du désactiver le mode poche car il fallait plusieurs secondes pour déverrouiller le smartphone, ça l'a aidé un peu. Après plus de 4 ans je me suis donc lancé dans la recherche de son remplaçant.

Le choix du remplaçant du One Plus 6

Mon 1er critère c'est la taille du smarphone : je ne veux pas plus grand que mon OP6. Les smartphones continuent d'être de plus en plus grand, j'entends de nombreuses personnes s'en plaindre mais peu de constructeurs le prennent en compte. Alors que Apple propose habilement son smartphone dans plusieurs tailles, dans le monde Android il existe généralement un modèle Pro, plus grand que son modèle non pro.

Exemple : le Pixel 7 pro est plus grand que le Pixel 7. Sauf qu'il n'y a pas que ça qui peut distinguer les 2 : APN différent, RAM, etc.

Il faut donc faire le choix entre un smartphone puissant et grand ou plus petit mais moins puissant/complet. Super non ?!

J'ai longtemps regardé du côté du Oppo Find X3 Neo qui est la maison mère de OnePlus, pour pouvoir ré-utiliser mes câbles charge rapide... et rester dans une interface proche de celle d'Oxygen OS. Mais je n'aime pas acheter un smartphone sorti il y a trop longtemps car on perd autant de temps sur les mises à jour.

Quelques mois sont passés et j'ai commencé à m’intéresser aux remplaçants du OnePlus... mais j'ai vite déchanté avec la disparition du slider alert sur les nouveaux modèles. C'est pour moi un signe que OnePlus n'écoute plus ses utilisateurs, et c'est d'ailleurs un ressenti partagé. Le rapport qualité/prix n'est plus aussi bon et OnePlus se rapproche de la concurrence en perdant tous ses différenciants.

L'époque flagship killer est révolue et cela n'a d'ailleurs pas échappé à d'autres outsiders comme Nothing Phone, marque fondée par d'ancien de chez Oppo. D'ailleurs je me serai bien laissé tenté par le Nothing Phone mais cela manque de maturité et on l'on sait que les premiers modèles essuieront les plâtres.

Bien sûr j'ai regardé d'autres marques comme Xiaomi, mais je ne suis pas fan des bloatwares livrés avec... cela ne rassure pas sur ce qu'il peut y avoir dans la "surcouche" opérateur.

J'ai choisi le pixel 7

Le Pixel 7 a été annoncé, et bingo il n'est pas plus grand que mon OnePlus 6. Problème c'est une pré-commande, il n'y a donc aucun test disponible à cause de l'embargo. Il va donc falloir le payer plein pot mais avec les Pixels Buds pro offerts cela amortira un peu le prix (je compte les revendre ayant déjà ceux de Sony). Tant pis je prends le risque...

J'ai opté pour la version non pro car je ne voulais pas des bords arrondis ni de la taille plus importante.

Depuis des années de nombreuses personnes et sites vantent la pureté logicielle des smartphone Pixel. Après tout, qui mieux que Google peut faire une interface Android ? Et puis les Pixel sont les rois de la photo et j'y attache une importance. Je suis donc prêt à faire quelques "petites" concessions sur d'autres choses.

Je commande donc le Pixel 7 non pro, en version 256G pour être tranquille avec le stockage (je fais pas mal de vidéos) :

Les points noirs identifiés avant la réception : charge filaire un peu lente (20w)... bon c'est vrai que la charge rapide OnePlus est ultra pratique mais dans 95% des cas je recharge la nuit sans contrainte de temps. Un poids un peu plus lourd que mon OnePlus 6 (197 grammes contre 177g). Un écran 90hz seulement, à la traine face à la concurrence, dommage.

Déballage

J'ai commandé chez Sosh avec l'offre de lancement, réception rapide et surpris : l'emballage est très petit. Et pour cause puisque Google ne fournit pas l'adaptateur secteur. Si je comprends la démarche écologique je trouve ça dommage de ne pas laisser à l'acheteur le choix avec un tarif attractif lors de la commande... mes chargeurs ayant tous une sortie USB-A, je vais donc devoir passer à la caisse (29€) si je veux utiliser le cable livré avec.

En bref nous sommes là sur une approche commerciale assez proche du foutage de gueule et pas loin de ce que propose Apple, mais passons !

On y trouve le smartphone, un câble double USB-C et un adaptateur USB-C vers USB-A (port USB classique) :

Je comprendrai plus tard que cet adaptateur sert à connecter l'ancien smartphone au Pixel 7 pour le transfert de données.

Sont donc absents de la boite :

  • adaptateur secteur #écologie
  • coque de protection (c'est pas pour ce que ça coûte)
  • film de protection sur l'écran
  • adaptateur USB-C vers jack (un petit effort)

Des trucs qui ne coûtent pas cher et qui vont passer le géant américain pour un radin, vu les tarifs pratiqués. Au moment ou j'ai commandé le Pixel 7 les accessoires n'étaient pas dispo, j'ai donc commandé ça sur Amazon histoire de protéger le bébé à son arrivée. Et je vous déconseille de faire de même, la coque est ultra épaisse (et moche).

Ma réaction : une brique

Le smartphone est plutôt joli, mais qu'est-ce qu'il est lourd et épais!

Tellement que lorsque je reprends en main mon OnePlus 6 il me semble ridiculement fin et svelte. Mais c'est vrai que j'ai une coque qui n'arrange rien à ça... alors je me dis que je vais commande la coque officielle de Google. Celle qui sera parfaitement adaptée au smartphone.

L'angle à 90° au dos du smartphone pour la partie APN est clairement dérangeante, un chanfrein aurait permis d'adoucir cette cassure proéminente. A tel point que je me dis que ça va marquer mon jean 😆

Commande des accessoires

Quelques jours plus tard j'ai donc repassé commande pour les accessoires :

Je reçois rapidement les accessoires et là surprise : la coque officielle de Google est aussi une brique avec son poids de 35g et ses 2mm d'épaisseur! Je veux bien du plastique recyclé mais ça n'est pas une raison pour faire quelque chose de si épais. Pourquoi ne pas avoir offert une coque silicone façon "bumper" ?

C'est 3 grammes de plus par rapport à la coque pourrie commandée sur Amazon dans la précipitation. La coque livrée avec le OnePlus 6 faisait moins de 20g pour 0,8mm d'épaisseur.

La sensation de brique est donc accentuée et nous arrivons à 234 grammes avec Pixel7 + coque Google. 50 grammes d'écart pour un objet que vous avez en main tout au long de la journée croyez-moi que ça fait une différence.

La seule bonne nouvelle avec cette coque c'est que Google a justement ajouté le chanfrein pour adoucir la cassure de l'angle à 90° de l'APN et c'est carrément plus joli ! Dommage de ne pas en avoir fait autant sur le smartphone directement, un peu comme sur l'Oppo Reno 8 5G.

La copie de mes données OnePlus vers Pixel 7

Au démarrage Android 13 le Pixel 7 propose de récupérer les données de votre ancien smartphone en connectant les 2 grâce au câble USB-C / USB-C fourni. Ce que je m'empresse de faire, je me dis que je n'aurai pas à me coltiner la tâche à la main. OnePlus proposait déjà quelque chose dans cet esprit mais c'était sans fil et un peu lent.

Problème : le câble fourni ne se connecte pas bien à mon OnePlus. Je n'ai jamais eu aucun faux contact avec lui donc je ne comprends pas. Dès que je bouge le câble la connexion est perdue... ça commence bien. Je finis par trouver une position stable et lance la copie. En moins de 10 minutes le Pixel 7 a avalé les 70Go du OnePlus 6. Photos, vidéos, applications, tout semble bien parti. En bref nous avons là une incompatibilité d'ordre mécanique/contact avec le cable USB-C du Pixel 7 et le OnePlus 6. Alors que je n'en ai jamais eu auparavant avec tous les câbles que j'ai pu utilisé, ça ne vient pas du OnePlus 6 mais bien du câble de Google. Un câble USB-C standard mais qui ne fonctionne pas avec tous les smartphones, d'accord...

Je vérifie que mes applications sont bien copiées sur le Pixel, sauf pour celles n'existant plus sur le Play Store. Ce n'est pas une copie des APK mais une réinstallation depuis le Play Store. Google n'y est pour rien, j'ai par exemple ES Explorer qui a disparu (et surtout Vanced, RIP 😭). Du côté de la donnée des applications la plupart sont là mais d'autres sont vides, cela doit dépendre de la façon dont l'application est construite. Surprenant tout de même que Waze n'ait pas réussi à récupérer mon profil alors qu'il est associé à mon compte Gmail.

Je me débrouille pour synchroniser ce qu'il manque, exporter la configuration ou le refaire à la mano... je ne suis pas fan de la synchro Cloud pour des données perso. Une petite dédicace à CamScanner qui a gagné la palme de l'application la plus désagréable : tu ne peux rien faire sans souscrire un abonnement mensuel (j'avais pourtant acheté la version premium). Spoil : je l'ai désinstallée au profit de Microsoft Lens.

Mauvaise surprise : Google Photos ne reconnait pas la structure des albums du OnePlus 6. Mais l'application "Galerie" si. D'ailleurs difficile de comprendre pourquoi on a 2 applications et à quoi sert l'une plus que l'autre ?

Des boutons assez mal placés

Les boutons power et volume sont tous situés sur le côté droit, et c'est une mauvaise idée! On hésite toujours entre les 2. J'imagine que c'est une question d'habitude et si le bouton volume tombe plutôt bien sous les doigts ça n'est pas le cas du bouton power. A tel point que j'imagine que c'est volontaire, Google a du se dire que ce bouton servait rarement.

Mais ça c'est à la condition que le lecteur d'empreinte fonctionne correctement...

Le lecteur d'empreinte : une demi catastrophe

Le lecteur d'empreinte est situé sous l'écran, il faut donc appuyer votre doigt directement sur l'écran pour qu'il soit reconnu. Même en activant la sensibilité maximum pour avoir un déverrouillage qui fonctionne avec une vitre en verre sur l'écran, ça marche une fois sur 20.

On a le droit à seulement 2 tentatives avant qu'il faille saisir le code à chiffre. Autant dire que je dois saisir le code à chaque fois et que c'est très lourd. Pourtant si on repasse le smartphone en veille avec power puis on appui à nouveau on à de nouveau le droit à 2 tentatives. Pas cohérent.

Sur twitter j'ai Arnaud qui me répond qu'il faut mouiller son doigt :

Il a l'air sérieux donc j'essaie, et bingo ça marche beaucoup mieux!

Mais dis-moi Jamy c'est super ça de lécher son doigt pour déverrouiller, du coup tu te laves les mains à chaque fois ou tu laisses une éponge à proximité comme dans la ligne verte ? En plus si tu le mouilles trop ça ne marche pas, il faut donc tapoter sur ta langue avec ton doigt et hop 🤦‍♂️

J'ai donc poussé la réflexion un peu plus loin, parce que c'était déjà un défaut majeur du pixel 6, mais tout le monde ne remontait pas le problème de la même façon. Et je pense que cela dépend du taux d'humidité à la surface du doigt. Si tu as les doigts moites alors tu es chanceux car ça marchera beaucoup mieux.

Dans les réglages il existe une option pour augmenter la sensibilité du lecteur dans le cas où on utiliser une vitre de protection. Je l'active, je ré-enregistre mes empreintes, mais ça ne marche pas vraiment mieux.

Autre problème : il faut réveiller le smartphone pour pouvoir déverrouiller avec son empreinte (soit avec un double tap soit avec le bouton power). Sur le OnePlus il suffisait de prendre le smartphone en main pour que le doigt tombe pile au dos du smartphone pour le déverrouiller. Un mode existe dans les paramètres pour laisser le lecteur toujours active mais il est précisé que la batterie ne va pas apprécier... ah bon ? ^^

J'ai cherché un peu d'aide chez Google qui précise :

Problèmes liés à la protection d'écran :

Si vous ne parvenez pas à scanner votre empreinte digitale, cela peut être dû à la protection d'écran. Veillez à utiliser une protection d'écran certifiée Made for Google. Les marques certifiées Made for Google pour les Pixel 6 Pro et Pixel 6 sont Bigben, BodyGuardz, Case-Mate, Otterbox, Panzerglass, Power Support et ZAGG.

Alors j'ai cherché et Google ne vends aucune vitre de protection en son nom. Il propose uniquement 1 vitre Case-Mate à 21,99€. Encore une fois, je pense qu'on nous prends pour des pigeons et que le prix est clairement abusé. Peut-être que cette vitre fonctionnerait bien avec le lecteur d'empreinte, ou pas.

J'ai donc opté pour une protection hydrogel. C'est un peu comme les films souples d’antan mais avec des propriétés et un toucher un peu différents. Là encore il existe plusieurs qualités et j'ai pris le mien sur Aliexpress pour moins de 2€ les 3. J'ai posé le film, ré-enregistré les empreintes et ça marche un peu mieux même s'il y a encore des ratés.

Google a donc réglé une grosse partie des problèmes du capteur d'empreinte du Pixel 6 sur le Pixel 7. Dommage que le client ait à faire des tests empiriques pour trouver une protection compatible à un prix décent.

Déverrouillage par code : une cata complète

Sur mon OnePlus lorsque je devais saisir mon code (au démarrage principalement) une fois le code saisi l'écran disparait tout seul après la saisi du dernier chiffre.

Sur le Pixel il faut de valider après le dernier chiffre, ce qui implique une manipulation de plus et augmente le risque que le code soit vu en totalité par une personne autour de vous. En effet on voit bien chaque chiffre tapé, sur OnePlus le dernier chiffre disparaissait très vite.

Pourquoi ne pas avoir intégré une fonctionnalité aussi simple ? c'est du bon sens et franchement décevant et chronophage.

Déverrouillage facial : une cata dans la pénombre

La grosse nouveauté du Pixel 7 c'est le déverrouillage facial, car en effet ça n'existait pas sur le Pixel 6. Cela me semble très étrange étant donné qu'il s'agit d'une fonctionnalité logicielle implémentée dans la plupart des autres marques. Elle existait dans mon OnePlus 6 par exemple et fonctionnait à merveille.

Je configure donc le déverrouillage facial et surprise : là encore une fois ma tête reconnue il faut appuyer sur l'écran et slider pour faire disparaître l'écran de verrouillage. Comme pour le code de déverrouillage pourquoi ne pas avoir fait quelque chose de simple et intuitif ? La seule façon pour savoir que l'écran a bien été déverrouillé est d'observer le logo du petit cadenas qui s'ouvre.

Le plus gros problème de cette reconnaissance faciale est qu'elle ne fonctionne qu'en plein jour ! dès que vous êtes dans la pénombre c'est mort ! Cela m'a surpris donc j'ai repris mon OnePlus 6 pour faire des essais, et même avec très peu de lumière il s'en sort très bien. J'ai donc comparé 2 photos prises par la camera frontale de ma frimousse et je n'ai pas vu vraiment de différence. Alors même que Google annonce être le champion des algo de traitement des images ? Je sais que nous sommes loin du capteur 3D de l'iPhone, mais quand même...

On a donc 2 smartphones avec des optiques au rendu similaire entre le One Plus 6 et le Pixel 7. Et le pixel 7 est complètement à la rue pour déverrouiller avec la reconnaissance faciale. Quelqu'un peut m'expliquer ?

Parlons du lanceur de Google

Là encore je m'attendais au top du top, la fameuse pureté donc tout le monde parle. Et c'est vrai que pour avoir essayé le lanceur de Google sous Lineage je trouvais ça plutôt moderne et bien pensé. Mais ça c'était dans de vieilles versions d'Android 👿

L'accès rapide du lanceur d'Android 13 est horrible. Déjà on a du texte en plus des icones, alors que le but d'une icone c'est de remplacer le texte... donc au lieu d'avoir 5 ou 6 accès rapides sur une ligne on en a 2, et il faut scroller pour avoir accès au reste.

Pire, le texte défile car il ne rentre pas en largeur ! Franchement illisible quand tout défile dans tous les sens façon Bloomberg :

Il n'est pas possible de désactiver le WiFi rapidement, il faut d'aborder cliquer sur le bouton "Internet" puis décocher le WiFi (ou la 4G). Probablement une volonté de Google de pouvoir localiser un maximum l'utilisateur. Mais c'est juste pas pratique ! Lorsque je ne suis pas chez moi je désactive mon WiFi pour éviter de borner de partout (les magasins traquent les smartphones qui cherchent pour les relier à un potentiel compte client, sans parler des metadata associées).

Vous remarquerez que l'espace n'est pas du tout optimisé, on a des marges de partout. A quoi cela sert-il d'avoir un grand écran si c'est rempli de vide ?

Sur le bureau il n'est pas pas possible de déplacer/supprimer l'horloge et le champ de recherche de Google. Et si tu appuies sur l'heure ça ne t'amène pas au menu de réglage de l'alarme, mais pourquoi ?!

Aussi il n'est pas possible de renommer une application comme "Ma banque" en LCL pour la trouver plus rapidement en recherche texte, c'était possible dans OxygenOS.

Vous pouvez installer Rootless Launcher pour virer l'heure mais il n'est plus développé depuis 2019 et cela n'enlèvera pas la barre de recherche Google en bas.

Et le CPU : Google Tensor 2

Le CPU fonctionne bien au quotidien, je n'ai pas repéré de ralentissement particulier. Google a donc fait un bon boulot de ce côté face aux géants comme Qualcomm, , HiSilicon, MediaTek, Intel et Samsung.

Attention tout de même car le smartphone a tendance à chauffer en utilisation prolongée. Pas convaincu qu'il dispose d'un système de refroidissement complètement efficace. Compte tenu de la complexité de fabrication d'un processeur, on va laisser ce défaut de jeunesse de côté.

Qualité des photos

Cette rubrique devrait être en faveur du Pixel, et rassurez-vous c'est le cas.

Les photos sont très belles et l'application réussie. Ce n'est pas grâce à l'optique du smartphone mais plutôt grâce aux algorithmes. On s'en rend compte quand le déroutage foire, c'est le cas quand tu prends quelqu'un en photo et que le smartphone ne floute pas l'arrière plan entre le corps et le bras 😁

Je ne suis pas un spécialiste pour vous parler de piqué, de pixels, d'ISO, mais je trouve que le smartphone remplit parfaitement son rôle sur ce point! Ouf 🙂 Je confirme ce que j'avais lu un peu partout, même en basse lumière le smartphone se débrouille très bien (et sans faire une photo floue).

Le seule reproche que je lui fait est pour la photo macro il faut s'éloigner pas mal du sujet pour avoir un focus.

Un son stéréo, ou presque

Le Pixel 7 est équipé de 2 haut parleurs, il est donc stéréo! Un très bon point et effectivement par rapport à un smarphone mono y'a pas photo. D'autant qu'un haut parleur est face à vous sur la partie haute du smartphone (à l'endroit de l'oreille en appel).

Le problème est que le deuxième HP est dessous le smartphone à côté du port de charge. On a donc 2 HP avec chacun une direction différente, et ça pose un problème. On se rend compte que les 2 HP sont différents autant en qualité qu'en puissance. Nous avons donc un effet assez étrange quand nous somme face au smartphone, on ressent un déséquilibre désagréable sans comprendre d'où il vient. On sent que Google a essayé de gommer cette sensation logiciellement parlant mais le résultat continue de me perturber.

Pourquoi ne pas avoir mis 2 HP identiques qui vont vers l'utilisateur ?

Enfin cela manque un peu de puissance, sur certaines sources il faut monter le volume vers les 3/4 quand mon OnePlus 6 n'en est souvent qu'à la moitié à puissance équivalente.

Geste du "bouton" retour, aie !

Sur Oxygen OS pour revenir en arrière il fallait partir du bas de l'écran et remonter, un coup à prendre.

Sur le Pixel il faut le faire du bord droit vers la gauche (ou l'inverse) et cela pose quelques problèmes : quelques applications ont déjà des actions associés à cela (comme la navigation Kiwi Browser bien que l'option se désactive). Mais surtout quand le clavier est ouvert cela ne fonctionne plus, il faut faire le mouvement au dessus du clavier en montant le doigt beaucoup plus haut.

Si au quotidien le geste devient vite intuitif, plus même d'ailleurs que celui d'Oxygen, il n'en reste pas moins ce problème avec le clavier. Pourquoi Google n'a pas pris en compte cet élément? Pire : en désactivant la saisie gestuelle dans l'application de saisie il n'est toujours pas possible d'utiliser le geste de retour.

Certes vous pouvez afficher les traditionnels boutons en bas, mais personnellement ça fait longtemps que je les ai enlevés car je trouve que ça n'a plus de sens sans bouton physique.

Applications non supprimables

Google propose forcément un grand nombre d'application de son écosystème pour vous propose une expérience comme la société l'entends. Mais cela se fait au détriment de quelques applications qu'il n'est pas possible de retirer.

Je préfère qu'on me propose plutôt que l'on m'impose. On en revient à la problématique des bloatware de Xiaomi. Il n'est par exemple pas possible de supprimer l'application "Astuces Pixels" qui fait plus de 400mo... un lien vers un site web aurait largement suffit ! J'imagine qu'on peut la dégager avec ADB mais il y a peut-être des choses qui seront cassées ensuite...

Pas de LED de notification : non mais allo ?!

Là je vais me fâcher car ça faisait partie de mes choix quand j'ai opté pour le OnePlus 6. Avoir une LED de notification pour te dire que tu as reçu un message, un tweet, etc.

Sur le Pixel il n'y a rien, alors qu'on aurait pu se servir du "always display on" pour le faire discrètement en haut. Alors oui il est possible d'activer ce mode pour voir les notifications sur l'écran mais c'est mélangé au reste. En plus le Pixel présente un petit halo autour de la caméra frontale sur l'écran de déverrouillage, pourquoi ne pas l'avoir utilisé intelligemment ailleurs ?

Une incohérence globale sur la taille des polices

Dans le menu rapide on a une police plutôt grosse, alors que dans le texte des applications c'est limite trop petit de base. Pourtant je ne suis pas du genre à grossir les polices (merci j'ai pas encore 50 ans^^).

Même en jouant dans les réglages sur la taille de l'interface et des polices ça ne règle pas le problème.

D'autre part je n'apprécie pas la police système... et bien sachez qu'il est impossible d'en changer sans rooter le smartphone. Si OnePlus propose plusieurs polices, pourquoi Google impose la sienne ?

Charger le Pixel 7 : une galère

J'étais déjà en USB-C sur mon OnePlus et j'utilisais donc une multitude de câbles, de longueurs différentes.

Certains ne fonctionnent pas avec le Pixel 7. J'imagine que le Pixel 7 détecte si le courant de charge est trop faible alors il ignore le câble. J'ai même eu des cas où le smartphone se déchargeait alors qu'il était en charge, là encore je suppose pour un problème de puissance. Il doit y avoir une particularité dans le circuit de charge qui m'échappe. J'ai donc acheté le chargeur officiel de 30W (qui ne fonctionne qu'à 20w).

J'ai un câble qui est reconnu +5 secondes après l'avoir branché. J'imagine ici qu'il y a un dialogue un peu long entre le chargeur et le smartphone, mais c'est instantané avec mon One Plus 6 et tous les autre smartphones. Pourquoi ?

Le même câble qui n'est pas reconnu avec un chargeur est reconnu quand je branche le câble sur le PC (qui délivre pourtant 500mA max). Quelle est donc cette sorcellerie ?

En bref vous n'êtes pas sûr que le câble d'un ami fonctionnera pour charger votre Pixel. Et c'est pour mois un gros problème alors même que l'on fait tout pour que l'USB-C soit la connectique standardisée. Je pense qu'on va avoir droit aux mêmes filouteries avec Apple lorsque l'USB-C sera adopté sur l'iPhone. Même si ici, rien ne prouve que ces problèmes soient d'ordre technique et involontaires ou non 🙂

En conclusion

Ce smartphone dispose d'un bon rapport qualité prix pour celui qui apprécie faire de chouettes photos. L'intégration à l'univers des applications Google est plutôt bien faite et le tout est fluide pour peu que l'on n'ait jamais connu plus que 90Hz.

L'autonome me semble tout à fait correcte, voir meilleure que mon OnePlus lorsque le smartphone n'est pas utilisé.

Malheureusement un cruel manque de personnalisation et d’homogénéité vient troubler la fête. Si l'on a souvent critiqué (à juste titre) les surcouches des constructeurs, force est de constater aujourd'hui que le travail de certains priment sur le lanceur de Google. Le client est roi et donc il doit pouvoir personnaliser son smartphone comme bon lui semble, pour qu'il lui ressemble.

Sans l'excellent travail de Google sur la partie photo ce smartphone serait bien en dessous de la concurrence à mes yeux à cause de son expérience utilisateur. J'espère que les autres constructeurs arriveront à se détacher des mauvais choix opérés dans Android 13. Oui nous avons un Android quasi "stock", mais presque trop dépouillé. Lorsque l'on voit l'expérience chez Samsung, OnePlus ou encore Xiaomi on peut comprendre que les clients soient attachés à une marque.

Avec ce Pixel 7 Google ne parvient pas à créer ce sentiment d'appartenance chez moi et je ne suis pas convaincu du mouvement #teampixel. Pire, les évolutions par rapport au Pixel 6A sont mineures et la question se pose d'opter pour ce smartphone à prix plus doux comme en parle Cmonavis (je ne partage pas tout de son avis) :

Les éléments positifs dont je n'ai pas parlé :

  • Retranscription texte des enregistrements audio
  • Traduction directe sur une photo
  • Texte sélectionnable dans le menu multi-taches
  • WiFi 6
  • Le bluetooth fonctionne bien, appairage rapide
  • charge lente adaptative la nuit pour préserver la batterie
  • Tout est fluide, agréable à l'utilisation
  • charge inversée (avec et sans fil)
  • mode "encore lumineux" parfait dans le lit pour yeux
  • réglage de la puissance du vibreur selon les actions
  • reconnaissance des visages pour trier les photos

Les inconvénients dont je n'ai pas parlé :

  • Démontage du smartphone (colle+adhésif sur la batterie...)
  • quelques coupures bluetooth au moment de déverrouiller par PIN ou lors de la prise d'une photo (étrange!)
  • pas de regroupement automatique des applis par type (comme Oxygen)
  • pas d'adaptateur livré outre le USB-C vers USB-A
  • impossible d'afficher la vitesse à l'instant T (utile pour savoir si une appli bosse)
  • Bug : dans la messagerie visuelle qui ne reconnait pas les noms des contacts s'ils ne sont pas en +33
  • pas de bascule 4G en WiFi automatique si SSID disponible
  • pas de mode poche pour détecter une manipulation involontaire

Et voilà ! j'espère que ce retour d'expérience vous sera utile dans votre achat ou non achat du Pixel 7. Si vous avez déjà le Pixel 6/6A et n'avez pas gagné au loto passer sur ce smartphone vous procurera probablement peu de satisfaction supplémentaire.

Si vous venez d'une autre crémerie Android faites attention si l'absence de personnalisation est un frein pour vous, au risque de vous retrouver frustré.

ps : pour remplacer Vanced prenez NewPipe Sponsoblock. Vous ne serez pas connecté à votre compte YT mais vous pouvez partager une vidéo de l'app YT vers celle-ci.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter