(modifié le 9 janvier 2017 à 19:58)

lordk1, lecteur du blog, nous propose aujourd'hui un billet invité sur le thème de plex.

Depuis plusieurs mois maintenant, j'ai entrepris d'auto-héberger les services internet dont je me sers le plus.

plex-logo

Les raisons sont les mêmes que celles de toute personne qui souhaite s'auto-héberger : être maître de ses données/services, ne plus s'offrir aux grands d'internet (GAFAM), découvrir et apprendre en installant et paramétrant le tout...

Pourquoi choisir Plex

J'ai d'abord commencé par tester des solutions "tout en un" telles que CozyCloud, SandStorm ou YunoHost. Si chacune d'elle a ses avantages et inconvénients, aucune ne m'a pleinement satisfait et ne pourra me suffire seule. Mais tout cela fera l'objet d'un autre article à venir.

Ce que je peux dire, c'est qu'un des manques de toutes les solutions que j'ai pu tester était le même : la gestion du multimédia. J'aime écouter de la musique en travaillant, voire regarder un épisode de série durant mes pauses, et aucune solution testée ne proposait quelque chose de convaincant dans ce domaine.

Après quelques recherches, j'ai testé plusieurs produits répondant à ce besoin, ainsi qu'à plusieurs prérequis :

  • Être simple à mettre en œuvre ;
  • Être open-source ;
  • Pouvoir cohabiter avec les autres services auto-hébergés sur mon serveur ;
  • Indexer mes fichiers sans les recopier dans une base de donnée ;
  • Permettre une forme de partage (que ma femme puisse accéder elle aussi au serveur, avec son propre compte).

Et parmi les diverses possibilités testées (Subsonic, Ampache, etc.), il y en a une qui a retenu mon attention plus que les autres : Plex.

plex-interactions

Pourquoi lui plutôt qu'un autre ? Pour simplicité d'installation et de configuration, ainsi que pour la qualité de son interface, et ce sur toutes les plateformes. Plex se décompose en deux éléments : le PlexMediaServer, à installer sur un serveur, et les clients, qui pourront se connecter à un ou plusieurs serveurs.

L'installation du serveur

Si le serveur est totalement open-source, ce n'est pas le cas des différents clients fournis par l'éditeur. Ils expliquent cela par l'utilisation de certaines technologies fournies par leurs partenaires tels que Sony ou Microsoft (les clients Plex sont disponibles sur PS3 et PS4 ainsi que sur Xbox360 et XboxOne). Chacun se fera son idée là dessus.

L'installation est simplissime, et peut se faire sur un nombre très correct de plateformes, toujours avec la même aisance. Le serveur est ainsi disponible