(modifié le 20 octobre 2013 à 16:29)

Note: ce billet n’est pas sponsorisé, il émane d’un test personnel.

Après Synology et Netgear avec son Stora, voici un petit nouveau dans le domaine du stockage en réseau.

Je vous présente aujourd'hui myDitto produit par le constructeur Dane-Elec Memory, fabricant et distributeur de produits numériques à base de mémoire. myDitto a remporté l’Award de l’innovation lors l’édition 2010 du CES de Las Vegas.

Présentation

myDitto est un serveur personnel qui mise sur le stockage et l'accès à distance. Cela n'est pas sans vous rappeler le Netgear Stora me direz-vous ? Oui, à la différence près que l'accès à myDitto s'effectue avec une clé USB ou un smartphone lorsque vous n'êtes pas chez vous.


myDitto existe en simple et en double baie de disque de 3,5" (SATA 1 et2). Il est composé d'un port ethernet 10/10/1000 ainsi que de deux ports USB permettant de connecter un support de stockage en FAT/NTFS/EXT.

myDitto se branche sur votre réseau local ou sur votre routeur internet (freebox, neufbox, etc.). Pas de configuration ni de paramétrage, il suffit de brancher le myDitto et tout fonctionne. Le NAS stocke toutes vos données et fichiers de façon fiable et les échanges sont sécurisés.

Le NAS est vendu  avec deux clés USB : une clé maitre (master key) et une clé utilisateur (user key). Les clés sont des clés USB classiques et il est même possible de générer une clé myDitto à partir de n'importe quelle clé usb du marché. A noter que la clé maitre bénéficie d'avantage de droits administrateur (gestion des utilisateurs notamment).

A chaque clé correspond un utilisateur du NAS, bénéficiant d'un répertoire personnel de façon similaire à ce que l'on connait sous Unix. Chaque utilisateur peut accéder aux dossiers publics et communs à tous les utilisateurs. Un mot de passe obligatoire protège chaque clé USB par mesure de sécurité (perte, vol).

Installé en réseau local, myDitto permet le partage de données entre plusieurs utilisateurs. De plus, il est capable de sauvegarder le contenu de votre ordinateur et de synchroniser votre bureau. La clé maître permet de gérer les utilisateurs (création, suppression, blocage), de paramétrer le myDitto (heure, date) et de formater le ou les disques dur.

L'accès au paramétrage avancé se fait via une interface web http://myditto (login:admin, mdp:1234). Outre le paramétrage réseau, l'interface se révèle assez pauvre. Un vague gestionnaire de fichier torrent, un serveur iTunes, et la gestion des disques et du firmware. L'interface à le mérite d'exister mais elle est très limitée.

L'application myDitto

L'application myDitto est présente sur chaque clé USB, vous devrez créer l'utilisateur associé à cette clé si elle n'a encore jamais été utilisée (l'assistant vous le proposera à l'insertion de la clé).

L'application est compatible Windows, Mac OS et Linux.

L'interface est intuitive, à gauche se trouve votre NAS myDittto et à droite votre ordinateur. Il suffit de glisser un fichier ou dossier de l'un vers l'autre pour le copier (drag'n'drop).

En plus de son répertoire personnel, chaque utilisateur dispose d'un accès au répertoire Public (commun à tous les utilisateurs) ainsi qu'au répertoire Shared (point d'entrée pour tous les dossiers partagés).

Lorsque vous êtes connecté à distance l'accès est identique mais sera limité par les bandes montantes ou descendantes suivant si vous téléchargerez ou envoyez des fichiers.

Les échanges sont chiffrés et je n'ai aucun doute sur la sécurité des données, j'ai pu faire un essai à travers un proxy très restrictif sans problème. Vous pourrez l'utiliser en entreprise sans demander l'ouverture spécifique de ports (cela n'empêche pas que vous devrez demander à votre administrateur réseau l'autorisation d'utiliser un NAS de ce type).

Si l'application ne vous plaît pas vous pouvez toujours accéder au NAS via le traditionnel partage samba \\myditto.

Un bon début

myDitto est un produit récent et de nouvelles corrections et fonctionnalités seront apportées avec le temps. Voici la liste des points forts et des points à améliorer que j'ai pu relever.

Points forts

  1. Aucune installation (ni même de cd)
  2. Deux clés fournies : master key + key
  3. Possibilité de créer une clé USB myDitto à partir de n'importe quelle clé
  4. Logiciel d'accès à distance multi-plateforme et simple
  5. Sécurité des données (échanges chiffrés)
  6. Accès à distance des données d'un périphérique amovible
  7. Accès via smartphone (Windows Mobile, iPhone,iPod).

A améliorer

  1. Pas de bouton dédié à l'extinction (il faut rester appuyer sur "release" 2 secondes)
  2. Le ventilateur tourne même quand le NAS est éteint en façade (voir 1.)
  3. Impossibilité de rallumer le NAS si éteint en façade
  4. Pas de témoin lumineux sur le port ethernet, ni sur le baie de disque (il y a pourtant des semblants de led)
  5. Un débit de transfert trop faible
  6. Mauvaise aération si le NAS est placé verticalement (le socle obstrue l'évacuation de l'air)
  7. Les leds sont toute la même couleur, peu parlant

Conclusion

myDitto se révèle être un NAS doté d'un principe novateur. Il séduira sans aucun problème tous ceux qui voyagent beaucoup et qui stockent encore leur données à la maison (moins cher qu'une solution dans le cloud).

Du côté prix il vous en coûtera 184, 213 ou 299 euros suivant si vous prenez respectivement les versions 500go, 1To ou 2To. A ma connaissance myDitto ne s'achète pas sans disque (liste de revendeurs ici).

Il est vrai qu'à ce prix là nous ne sommes pas loin des produits Synology, bien que le concept soit différent.

Site officiel myDitto

Merci à Dane-Elec et plus particulièrement à Emilie d'avoir confié ce test à Blogmotion.

myDitto existe en simple et en double baie de disque de 3,5" (SATA 1 et2). Il est composé d'un port ethernet 10/10/1000 ainsi que de deux ports USB permettant de connecter un support de stockage en FAT/NTFS/EXT.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter