Après avoir utilisé Chrome quelques temps, aujourd'hui Firefox redevient mon navigateur principal, pourquoi un changement aussi brutal me direz-vous ?

migration-firefox

C'est une longue histoire, la voici.

Rappel des faits

Mozilla Firefox a toujours été mon navigateur favori, depuis de longues années.

Et ce pour plusieurs raisons :

  • il s'agit d'un logiciel libre et gratuit
  • il a toujours bien fonctionné chez moi
  • de nombreuses extensions (plugins) sont disponibles

Nous étions à une époque où la numérotation des versions de Firefox était raisonnable. Puis Google a lancé Chrome, je vous en parlais lors de sa sortie en 2008. La version 0.2.149.27 présente sur mes captures d'écran prête aujourd'hui à sourire puisqu'au moment où je rédige ce billet Google Chrome est en version 40. Surréaliste !

gc-about

Pour maintenir une veille importante et alimenter le blog de façon constructive et transparente je me dois de tester un produit si j'en parle. J'ai donc testé Chrome, mais je n'ai pas vraiment accroché, trop différent de Firefox dont je n'avais d'ailleurs pas grand chose à reprocher.

Et puis, avec le temps, Firefox s'est empâté. Trop long à s'ouvrir et une mauvaise gestion de la mémoire vive, particulièrement quand on a beaucoup d'onglet ouvert. Même lorsque vous fermez des onglets, ça rame toujours autant, comme si la mémoire n'était pas libérée. J'ai supprimé une bonne partie des extensions car il est vrai qu'elles étaient responsables d'une grande partie de ces lenteurs. C'était mieux, du moins pour un moment, merci BarTab. Le problème de mémoire a été résolu depuis la version 3.5. Et ce qui m’énervait passablement c'était le plantage d'un onglet qui fermait tous les autres.

Pendant ce temps l'équipe de Google Chrome corrigeait ses imperfections, discrètement mais sûrement. Si je le trouvais un peu trop dépouillé à sa sortie, il était aussi devenu performant avec le temps, profitant maintenant d'un grand nombre d'extensions. Avec une alternative à chaque plugin présent pour Firefox... du coup pas facile de ne pas résister. A l'époque Blogmotion n'existait pas encore sous ce nom :

gc-use-01

Le problème de Chrome c'est que lorsqu'on y goûte on l'abandonne difficilement. Et c'est surtout dû au temps de chargement pour mon cas. J'ai donc utilisé Chrome pendant quelques mois, tout en sachant que c'était absolument exécrable pour la confidentialité de mes données. Quand c'est gratuit VOUS êtes le produit, on ne le répètera jamais assez (sauf pour les logiciels libres qui fonctionnent différemment).

La folie des versions

Pendant que j'utilisais Chrome, Firefox s'est "chromifié". Avec un design dépouillé et proche de celui de Chrome pour offrir un espace d'affichage le plus grand possible aux sites web, sans aucun menu. Firefox a aussi changé sa politique sur ses versions en accélérant les numéros de version :

  • 2004 : v1
  • 2005 : v1.5
  • 2006 : v2
  • 2008 : v3
  • 2009 : v3.5
  • 2010 : v3.6
  • 2011 : v4, v5, v6, v7, v8, v9 (mais what ?!)
  • 2012 : v10 + ESR, v11, v12, v13, v14, v15, v16, v17
  • 2013 : v17 ESR, v18, v19, v20, v21, v22, v23, v24, v25, v26
  • 2014 :v27, v28, v29, v30, v31 + ESR, v32, v33, v34
  • 2015 : v35, v36, v37

Heu... qu'est-ce que c'est que ce bordel ?

versions-ff

Alors qu'on avait le droit à un changement de version tous les deux ans, on maintenant 18 versions sur la même durée. Une nouvelle version sort parfois seulement 15 jours après la précédente (cf v33 et v34). Le tout sans changement majeur, de quoi donner envie aux sysAdmin de péter un câble en entreprise, à défaut de se rabattre sur les versions à support étendu "Extended Support Release" ou ESR. Ces versions permettent de préserver une version dans le temps, tout en lui faisant bénéficier des correctifs de sécurité.

Ciao Chrome

Et puis il y a quelques jours je me suis dit qu'il était temps de quitter Chrome.

Car certes le lancement est rapide, mais il met 3 plombes pour commencer à charger le contenu des onglets au démarrage. En clair il retarde le chargement de certains éléments, donc l'ouverture est rapide mais les sites ne s'affichent pas pour autant avec un message "en attente de..." en bas de page.

Ceci est vrai si vous lancez Chrome tout de suite après le démarrage de Windows, car si vous le faites un peu après Chrome a le temps de réaliser ces opérations dans votre dos grâce à un processus en tâche de fond. C'est ce même processus qui s'occupe de mises à jour, donc vous ne les voyez jamais venir, tout est transparent. Enfin, disons plutôt que tout est opaque car si le projet Chromium est libre, Chrome ne l'est pas. Même avec 32G de RAM et un SSD j'avais de grosses lenteurs à la con.

J'avais pourtant utilisé Extensity qui permet d'activer une extension en un clic, pour éviter de la laisser active pour rien. Sur les 25 installées seule 5 restaient actives en permanence.

Hello Firefox

Firefox, me revoilà !

ff-v36

Je me suis trouvé un thème sympa pour me sentir chez moi, mis à jour mes favoris et quelques plugins indispensables comme :

  • AdBlock Edge
  • BetterPrivacy
  • OpenDownload
  • Self-Destructing Cookies
  • Tamper Data (sans équivalent sur Chrome) ou HackBar
  • Gmail Notifier + Gmail small window (quitter Gmail est un autre sujet sensible)
  • voir la liste complète

Si je critique la numérotation des versions de Firefox, il a en revanche bien changé sur d'autres points. On sent qu'il y a des choses inspirées de Chrome, mais globalement c'est très bon. Véloce et sans ralentissement perceptible. Je n'ai pas fait de comparatif sur la mémoire consommée (about:memory) mais ce qui m'importe surtout c'est le ressenti en tant qu'utilisateur. Il y a même des choses gérées nativement sous FF qui nécessitent un plugin sous Chrome, comme le partage sur les réseaux sociaux, mais aussi la barre de recherche multi-site jamais implémentée dans Chrome.

Je n'ai pas parlé...

Du fait qu'il existe d'autres navigateurs comme IE, Safari ou Opera, qui a abandonné son moteur au profit de webkit puis de Blink, le même moteur que celui utilisé par Chrome. Je dis ça car je sais que vous allez me faire la remarque en commentaire. Tout dépend aussi de votre système d'exploitation, car l'intégration du navigateur dans l'OS est primordiale.

Je n'ai volontairement pas parlé du fait que la fondation Mozilla vit en grande partie des revenus du partenariat avec Google, car cela a changé en décembre 2014. Les utilisateurs américains se retrouvent avec Yahoo! comme moteur par défaut à la place de Google. Pour l'Europe rien ne change.

Enfin, la mauvaise nouvelle tout de même c'est qu'entre-temps Tristan Nitot a quitté Mozilla, début Février 2015, pour se consacrer à l'écriture. Il souhaite démystifier la surveillance de masse, ce que les géants font de nos données (ciblage publicitaire par exemple) et pourquoi nous devons en garder le contrôle. Dommage car Tristan était une personne emblématique pour la fondation Mozilla, même s'il ne quitte pas pour autant le monde du libre. Espérons que sa nouvelle mission de démocratisation touche le plus grand nombre d'internautes, y compris (et surtout) les novices. Il est temps d'héberger vos données à domicile plutôt que dans le cloud et de chiffrer vos échanges car ils sont personnels.

A votre tour !

Si  avec tout ça je ne vous ai pas convaincu, alors essayez au moins Hello pour vos conversations, juste par curiosité et parce que ça fonctionne aussi avec Chrome pour ceux à qui vous enverrez le lien. D'ailleurs il semblerait que je ne sois pas le seul à avoir abandonné Chrome, vous êtes aussi nombreux sur twitter à me confirmer cette tendance.

Un peu de retour à la confidentialité des données ne fait pas de mal. Je ne dis pas que Firefox est parfait, mais il me convient mieux que Chrome.

Ah oui j'oubliais, pour télécharger Firefox ça se passe sur firefox.com.

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter