(modifié le 15 janvier 2013 à 22:45)

Free se paye actuellement une publicité gratuite sur la toile suite à l'annonce d'un nouveau firmware concernant la Freebox Révolution v6. Que ce soit les hastags #adgate ou #freeadgate sur twitter.

En cause : le filtrage des annonces publicitaires à la volée par la Freebox Révolution. Comment ça fonctionne ? et quels sont les enjeux financiers ?

Comment ça fonctionne ?

Free utilise la technique de falsification DNS ou DNS Spoofing. La freebox intercepte les requêtes DNS à la volée au moyen de dnsmasq pour les faire pointer vers une adresse IP à priori géré par Free.

Ainsi lorsque votre navigateur tente de résoudre le nom pagead2.googlesyndication.com  le résolveur de la freebox renvoie l'ip 212.27.40.246. Pourtant les IP correspondantes sont 74.125.230.250, 74.125.230.237 et 74.125.230.249 (appartenant à Google).

En réalité il suffit de faire un traceroute sur l'ip pour se rendre compte que l'ip  212.27.40.246 est interceptée par la Freebox (confirmé ici). Autrement dit, rien ne sort de chez vous. A ce petit jeu là Free économise une énorme quantité de requêtes DNS et surtout de bande passante entre son réseau et Google (peering). De ce fait, une énorme quantité d'argent est aussi économisée ! Vous commencez à comprendre ?

A quoi sert la publicité ?

De nombreux sites vivent grâce à la publicité, voir exclusivement. Il existe plusieurs types de publicité. Il faut comprendre que même si les visiteurs ne cliquent pas sur une publicité celle-ci peut rapporter de l'argent au site (CPM). A contrario on trouve la publicité au CPC qui rapporte de l'argent dès qu'un clic est effectué dessus (volontairement ou non). Il y a aussi la publicité au forfait dont le montant est estimé en fonction du trafic et de l'emplacement. Tout ça pour dire qu'un simple visiteur peut rapporter de l'argent, sans qu'il ne soit sollicité (il faut tout de même que la pub s'affiche).

Blogmotion n'a pas d'encart de publicité en régie et n'est donc pas touché par ce phénomène. Toutefois il me semble important d'aborder ce sujet car il soulève de nombreuses questions. En revanche je reconnais qu'une publicité bien intégrée et non invasive n'est pas forcément très gênante.

Par ailleurs les gros sites peuvent auto-héberger leur publicité, dans ce cas ils ne sont pas touchés.

Un filtrage maladroit

Je considère la technique du DNS Spoofing comme une atteinte à la neutralité du net car cette option (désactivable) est activée par défaut pour les abonnés Free dès qu'ils redémarreront leur Freebox Révolution à cause du firmware 1.1.9 !

Pour de nombreuses raisons, cette nouvelle fonctionnalité n'est pas la bienvenue.

  1. Activée par défaut sans que le freenaute n'en soit informé. Cela vous étonnera peut-être mais la publicité ne fait pas que consommer de l'espace visuel. Elle intéresse aussi certains internautes (sinon pourquoi payer pour en diffuser...)
  2. Sur quelle base (liste de site, domaines) Free se base-t-il ? Selon moi cette liste devrait être publique pour une plus grande transparence, voir communautaire. Actuellement les stats Google Analytics sont aussi bloqués, une absurdité !
  3. Comment demander la suppression d'un domaine ajouté à tord ? Aucune information à ce sujet. Une erreur de frappe de la part des équipes qui gèrent ces listes, rachat d'un nom de domaine blacklisté... et vous êtes bon pour que votre site ne s'affiche chez aucun freenaute en v6
  4. Pourquoi ne la proposer qu'à certains Freenautes (dégroupés car Freebox v6 only) ?
  5. Et si Free décide d'afficher ses propres publicités à la place de celles d'origine, bien que peu probable c'est une possibilité technique... nous avons là une belle boite noire.
Personnellement je ne reconnais pas la démarche de Free dans cette opération qui touche à l'intégrité de l'internet... Je pense qu'un internaute chez Free doit avoir le même résultat pour une même page qu'un internaute chez OVH, Orange, SFR, etc.

Ce que Free aurait du faire

Free aurait du mettre en avant l'innovation en proposant un service à tous les internautes Français. C'est à dire ouvrir un service de DNS publics filtrants, pour qu'un abonné non freenaute puisse aussi en profiter s'il le veut. Là oui j'aurai moins fait la grimace.

Free devrait désactiver ce réglage par défaut... libre au freenaute de le réactiver mais un message d'information permettant au freenaute lambda de comprendre ce qui sera filtré me paraît indispensable.

Conclusion

La possibilité de filtrer de la publicité n'est pas nouvelle puisque de nombreux internautes utilisent Adblock, disponible aujourd'hui dans tous les navigateurs. Ce n'est donc pas cette possibilité qui est remise en cause mais la façon dont elle est imposée aux possesseurs de freebox v6. En clair le fournisseur d'accès peut proposer des solutions pour limiter l'affichage de pub pour le "bien" des ses clients, mais proposer est loin d'être synonyme avec imposer! Si avec Adblock il est possible de n'afficher la publicité que sur certains sites par exclusion, c'est impossible avec la freebox, c'est tout ou rien.

Je ne rentre pas dans la débat qui tente de déterminer si c'est aux internautes de contribuer (en lisant ou cliquant sur des pubs) ou bien à l'auteur du site à payer le prix fort pour l'hébergement. Il est clair que sans publicité certains sites dont le modèle économique est justement basé sur la publicité disparaîtraient très rapidement.

Et si les sites en question décidaient subitement d'afficher un message à tous les freenautes pour qu'ils protestent contre leur FAI, qu'adviendrait-il ? On se souvient de l'affaire Megaupload qui invitait les clients Orange à changer de FAI. Techniquement il suffit de bloquer l'IP source dans la configuration du serveur web en précisant les plages IP utilisées par Free, très simple.

En bref, je pense que Free vient de s'attirer les foudres du web, d'autant que toutes les régies ne sont pas bloquées. Vous avez probablement entendu parlé des ralentissements Youtube... Free aurait-il des problèmes de peering avec les services de Google ?

Free voulait bien dire libre ? Libre de choisir ! Espérons que Xavier fasse machine arrière... pour l'instant Free confirme. Un gros coup de pub (le comble!) pour Free, mais je doute qu'il soit très positif à terme.

Màj: Le gouvernement a déjà réagi.
Màj 05.01.2013 : Un site dédié proposant un script pour afficher un message  dédié aux freenautes vient de voir le jour freeboxadblocksucks.fr

Auteur : Mr Xhark

Fondateur du blog et passionné par les nouvelles techno, suivez-moi sur twitter